{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tizi Ouzou :

Tiswiqt résiste au temps

La célébration de certains rites et traditions à l’occasion de la fête d’El Aïd El Adha, à l’instar de Tiswiqt, se perpétue encore à Tizi Ouzou et résiste aux transformations qui traversent la société algérienne. Une tradition, dédiée aux achats domestiques et à la frange juvénile encore célébrée de nos jours dans certaines localités, qui permettait, dans le temps, l’accès des enfants mâles au marché, espace réservé aux adultes. Durant cette journée de Tiswiqt, en effet, ou la journée du marché précédant celle de l’Aïd, les enfants accompagnent leurs parents au marché et choisissent leurs vêtements neufs et jouets. « C’est une tradition toujours célébrée, notamment dans le milieu rural, mais qui a tendance a être sacrifiée dans certains milieux urbains où il y a une recomposition sociale, » affirme Farida Messaoudi, enseignante en sociologie à l’université Mouloud Mammeri. Personnellement, confie-t-elle, « je continue à l’inculquer à mes enfants car elle confère un charme particulier à la fête et les met toujours dans l’attente de ce moment ».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours