Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 24 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
30
 Biskra Min 17 °C Max 30 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 24 °C
47
 Alger Min 19 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
30
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
34
 Ghardaïa Min 18 °C Max 23 °C
34
Accueil |Chroniques | Escale |

Enfer et damnation

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

En feuilletant les journaux et en bâtonnant les dépêches, on peut tomber le même jour sur des informations qui se complètent. Les exemples sont nombreux et on nen prendra que deux. Ainsi, tout dabord, un rapport du Pnud sur les objectifs du millénaire indique quil y a 20% de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté en Algérie et au Maroc. Ensuite cette citation de lambassadeur de la commission européenne à Alger,
M.Guerrato, qui situe lemplacement de lenfer sous Jérusalem. Lenfer et la pauvreté sont un couple qui vont très bien avec le monde arabo-méditérranéen. Le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) qui avait tracé en lan 2000 un programme de lutte contre la pauvreté dans le monde arabe à lhorizon 2015 fait un constat effarant: un retard énorme à combler. En des termes plus explicites, la pauvreté, lignorance, la maladie et la faim persistent, pour ne pas dire plus: la pauvreté continue daugmenter dans plusieurs pays de la région, indique le Pnud qui se fonde sur les dernières statistiques disponibles. Quand il sagit dun pays comme Djibouti, qui na pas de ressources et qui est caractérisé par linstabilité, on peut à la limite, admettre quenviron 75% de la population vivent avec moins dun dollar par jour; mais quand on apprend que la pauvreté a également progressé dans des proportions vertigineuses au Maroc entre 1990 et 1998 et en Algérie entre 1988 et 1995, on reste quelque peu désarçonné. Mais cest vrai quil ny a quà se balader dans les rues des grandes villes ou dans les douars pour le constater de visu. LAlgérie, ce nest pas le Pérou. Malgré des sous-sols riches en ressources naturelles de toutes sortes, et le Trésor public qui regorge de réserves de change, cest encore loin dêtre leldorado dont rêvent les pionniers et les chercheurs dor. Paradoxe des paradoxes, cest encore la période de poussée de la misère qui peut donner lieu à commentaire. 1988 est en effet lannée de louverture au multipartisme et du début de la liberté dexpression. Est-ce à dire que la démocratie, synonyme partout de développement économique et de liberté dentreprise, est incompatible avec lesprit individualiste des Algériens. Quant à lannée 1995, cest lannée de lapplication du Plan dajustement structurel préconisé par Camdessus et le FMI. Le pic de cette application sera marqué par la fermeture des entreprises publiques et la compression des effectifs, dont les effets se feront sentir longtemps. Lambassadeur Guerrato revient quant à lui sur le voyage supraterrestre fait par le poète italien Dante (1265-1321) dans «La Divine comédie» et celle décrite quelques siècles plus tôt par Ibn el Arabi du voyage nocturne du Prophète Mohamed, mettant en exergue les racines culturelles méditerranéennes communes. Des points communs aux deux oeuvres ont été mis en évidence par lérudit italien Palacios en 1919 devant lacadémie royale espagnole.
Palacios soutient, déclare Guerrato, que linspiration de La Divine comédie, sa structure, son fondement allégorique, ses métaphores dérivent très probablement de ce modèle islamique paru quelques siècles auparavant. Mais au-delà des éléments qui unissent les cultures du nord et du sud de la Méditerranée, on retiendra que lenfer est situé sous nos pas, et que nos boat people accostent en vain aux rives de la Sicile.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha