Amateurs ou professionnels?

La fin de saison approche pour la majorité des disciplines. Les sports d´été prendront la relève. En raison des Jeux africains que notre pays va organiser en juillet prochain pour la seconde fois, et hormis pour les joueurs espoirs sélectionnés, le football clôturera ses compétitions avec comme à l´accoutumée, plus de bas que de hauts. Du déjà-vu et subi! L´habituel train-train de médiocrité et toujours pas de perspective d´avenir. C´est encore et toujours la navigation à vue et les querelles de clocher. La myopie dans la gestion fait du court terme le programme privilégié. Des milliards sont dépensés par chaque club de performance pour quelques dizaines de joueurs. La formation? Les infrastructures, même les plus simples? Cela passe au second plan. Nos dirigeants continuent de penser et d´agir pratiquement au jour le jour. Certains ont quand même l´ambition de gagner le titre. C´est bien, c´est motivant. C´est un acte positif. Ce qui ne l´est pas, par contre, c´est le manque de persévérance, la continuité. Pratiquement, à chaque nouvelle saison, il faut parer au plus pressé, voire sauver les meubles.
Le football national vit une situation de paradoxes. Réussira-t-il à s´inscrire dans la démarche de la normalité? Peut-il avoir une réelle vision et action de progrès? Mettra -t-il les points sur les «i» entre développement, pratique amateur et pratique professionnelle? Que lui manque-t-il? Les textes? La nouvelle loi a été promulguée en 2004. Le décret exécutif n° 06-264 du 8 août 2006 détermine les dispositions applicables au club sportif professionnel et fixe les statuts-types des sociétés sportives commerciales.
Mettre fin à l´amalgame entre pratique et gestion amateur et professionnelle, réglerait beaucoup de problèmes. Chaque catégorie tout en s´émancipant de l´autre, pourra alors travailler et activer dans la clarté des approches et des actions. Cela faciliterait les tâches aussi bien de l´Etat que des structures dirigeantes du football tout en codifiant et améliorant leurs relations. Ce texte de loi permettrait aussi le développement et le décollage d´un sport qui a la capacité de réellement émerger au niveau mondial.