Chapeau bas, Messieurs!

L´Entente de Sétif vient de remporter la Champion´s League arabe.
Sa victoire ne peut souffrir aucune contestation notamment de la part de ceux qui n´ont pu supporter les défaites sportives sur le terrain. Ce succès acquis haut la main et de plein droit chez l´adversaire, souligne, on ne peut mieux, la valeur de nos représentants. Il démontre leur capacité, mise en doute, à se transcender.
Leur détermination à balayer les prétextes fallacieux inventés pour leur ôter ce qu´ils ont conquis avec leur corps et leur tête. Ils devaient réussir sur le terrain. Mais il leur fallait aussi se défendre et écarter les manoeuvres et les tracasseries mises sur leur chemin depuis qu´ils se sont mis à dominer des «mieux nantis». A éliminer des vainqueurs potentiels pour qui la voie royale était, depuis le départ, toute tracée.
La victoire de l´Entente ne peut souffrir aucune contestation. Ses meilleurs résultats, elle les a réalisés sur les terrains adverses. Tout au long de son parcours, elle a été l´empêcheur de tourner en rond.
Ce triomphe arraché face aux meilleures équipes arabes et asiatiques, montre bien que les potentialités existent chez nous. Il faut savoir les trouver, les suivre, les encadrer, les motiver.
Les techniciens qui les ont dirigés sont, tout autant, à féliciter. Ils ont démontré, à l´image de Rabah Saâdane, un savoir-faire que nous envient nombre de pays.
Faut-il rappeler qu´il a été l´un des artisans de la qualification au Mondial d´Espagne en 1982, la première de l´histoire du football national et que dans son riche palmarès, figure aussi une Champion´s ligue africaine.