Débuts prometteurs

Les premières journées de compétition des Jeux africains, organisés pour la deuxième fois à Alger, se déroulent, dans l´ensemble, dans de bonnes conditions. Les résultats sont fort appréciables. Ils confirment la hiérarchie des valeurs instaurées depuis de longues années avec, toutefois, l´émergence de sportifs de petits pays aux moyens, pour la plupart, limités. Les grosses cylindrées dominent et confirment leur suprématie, globalement, ou dans certaines disciplines dans lesquelles elles excellent particulièrement.
Les athlètes algériens, par exemple, assurent leur supériorité en judo avec 17 médailles dont 9 en or sur un total de 16 mises en jeu.
Le handisport fait, quant à lui, sa razzia habituelle. Ce n´est que confirmation de ses extraordinaires performances réalisées aux Jeux olympiques et aux Championnats mondiaux depuis plusieurs années.
La natation fait une avancée avec le couronnement de nouveaux athlètes. La relève est là. Elle fait des résultats. Elle gagne, à l´image de Nabil Kebab. Elle relève déjà les défis. Elle montre son aptitude à porter le flambeau. Responsabilité qui incombait jusque-là au seul Salim Ilès.
Salim Ilès qui continue, malgré tout, à donner le bon exemple et à montrer la voie du courage et du succès. Un succès agrémenté de performances de niveau international, voire mondial. Ceux qui n´ont pas fait le déplacement savent, maintenant, que leur victoire n´était pas si sûre que cela.
Les absents ont toujours tort, n´est-ce pas? Seuls les résultats du terrain sont comptabilisés, archivés. Y compris les défaites et les reculs, comme pour le cyclisme national qui, depuis quelques années déjà, ne règne plus en maître incontesté sur le continent. La présence d´athlètes de nations à la valeur et aux résultats reconnus dans les plus grands forums sportifs mondiaux atteste, de façon claire et évidente, le niveau élevé de la compétition dans certaines disciplines.
D´autres performances de valeur sont attendues au cours des prochaines journées de compétition.
Ne dit-on pas que l´appétit vient en mangeant?