Accueil |Chroniques | Humeur |

Boycott ou désaveu?

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une réunion s´est tenue il y a quelques jours entre dirigeants de la FAF, de la Ligue nationale et responsables de clubs pour débattre de la situation générale du football national.
Il est toujours bon et utile de dialoguer et d´exposer les problèmes afin de trouver les solutions les meilleures pour avancer.
Cependant, cette réunion a été pour le moins singulière. Seuls sept présidents de club sur les 35 des divisions «une» et «deux» y ont assisté.
Nous pouvons comprendre les absences de quelques-uns pour des raisons de force majeure, mais un si grand nombre de chaises vides ne peut que susciter un questionnement.
Est-ce là, l´expression d´un désintéressement? Nombre de dirigeants considèrent que ce genre de réunion n´amène rien, car les résolutions ou décisions qui y sont prises ne dépassent souvent guère la porte de sortie de la salle de réunion.
En fait, cette réaction cadre bien avec la peu reluisante situation de notre football. Une discipline qui a perdu, depuis longtemps, ses référents, son sérieux et ses compétences.
Mais ce boycott peut être aussi le signe d´un manque de confiance. La signature d´un dé-saveu des actions des instances dirigeantes, incapables de régler les problèmes et pas seulement en matière d´augmentation des droits TV ou de maîtrise du calendrier.
Habitués des revirements, des alliances et mésalliances en tous genres, les observateurs désirent cependant attendre la toute prochaine assemblée générale ordinaire pour voir ce qu´il en est réellement des convictions et des intentions véritables des uns et des autres.
Car, dans notre sport-roi, il arrive souvent que la montagne accouche d´une souris.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (1)

Lorrie - What a great reousrce this text is. 25/06/2011 05:34:38
What a great reousrce this text is.
-1
total :1| Affiché :1 - 1

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha