Accueil |Chroniques | Humeur |

Entre proches échéances et actions au quotidien

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le tirage au sort des éliminatoires combinées de la Coupe du monde et de la Coupe d´Afrique 2010, est diversement apprécié. Certains le trouvent favorable à leur formation, d´autres difficile. L´opération bien préparée, comme à l´accoutumée, protège les sélections phares. Cela est normal car la FIFA, tout comme son appendice, la CAF, se doivent de le faire, pour assurer le spectacle qui doit être attractif, attrayant et source de profits, loin d´être négligeables.
La répartition des équipes dans les différents chapeaux, en fonction de leur valeur et de leurs résultats, dépend en premier chef des formations elles-mêmes. Elles ne récoltent que ce qu´elles ont semé. Et pas seulement dans le tout récent hier. En football aussi, on ne peut éternellement vivre que des seuls glorieux moments du passé.
Ils doivent cependant nous renforcer dans la foi et notre désir de faire mieux, d´être plus forts, de gérer le présent et d´aborder l´avenir avec plus de confiance et de sérénité. Il n´est plus permis de justifier l´injustifiable et d´avouer craindre des adversaires à peine sortis du néant. Ou qui sont loin de disposer des moyens humains, matériels et infrastructurels existants chez nous, mais sous-utilisés ou dilapidés.
Pourtant, les résultats de ceux qui sont devenus pour notre football des foudres de guerre, sont bien meilleurs que ceux de nos sélections. Avec des riens, leurs jeunes devancent les nôtres dans les compétitions continentales et internationales. Ils constituent, d´ailleurs, l´ossature des futurs adversaires de notre sélection seniors. Qui n´avance pas, recule et notre sport «roi» a pris beaucoup de retard à cause d´une gestion qui a l´incompétence comme numéro «10». Ceci dit, il ne peut être admis de préparer et d´aborder les futures échéances avec la peur au ventre. Les nouveaux responsables de la sélection en sont conscients et disent vouloir mettre tous les moyens de leur côté. Il faut reconnaître qu´ils ont l´expérience et les capacités voulues.
Une sérieuse prise en charge du présent et du devenir du football national dans son ensemble, ne peut que les conforter dans leurs actions.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha