Accueil |Chroniques | Humeur |

Le sport-roi en quelques maux

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Dans le contexte actuel de notre football national, beaucoup d´aspects sont en suspens ou méritent une meilleure prise en charge. Il en est ainsi du point relatif au développement et à l´évolution présents et futurs du football national. Il est, bien sûr, lié aux perspectives d´amélioration et de modernisation de la gestion des clubs et des structures en charge de la compétition, de la formation et de tout ce qui leur est lié techniquement et administrativement, à tous les paliers.
La majorité, pour ne pas dire l´ensemble de ces aspects, sont du ressort du bureau fédéral, dûment élu par l´assemblée générale, sur la base du programme d´actions que le président de cette structure a présenté pour solliciter son élection.
Le développement inclut, bien sûr, la sélection nationale qui est la vitrine au plan international.
Mais pour qu´elle soit réellement et efficacement représentative, il faut qu´elle soit l´émanation d´un travail en profondeur.
Opération incluant tous les types de pratiques et permettant une prise en charge complète en matière de disponibilité des infrastructures et de l´encadrement adéquat, technique et administratif. Focaliser sur la sélection fanion et laisser les clubs et les autres catégories se dépatouiller quotidiennement dans leurs problèmes, est un signe patent d´erreur d´aiguillage dans la conduite des affaires. Car la plus performante des locomotives ne peut entraîner, sans dégâts, des wagons, même bien remplis, mais mal posés sur une voie elle-même mal conçue.
Dans notre football, la mode est à la navigation à vue. Les exemples sont multiples. Il suffit de citer ces affaires simples à traiter réglementairement, mais qui, laxisme et incompétence aidant, deviennent sources de conflits supplémentaires, beaucoup plus complexes. Nos clubs, de la base au sommet de la hiérarchie, sont livrés à eux-mêmes et ouverts à tous les vents. L´assemblée générale de la FAF est pour bientôt. Elle sera l´occasion propice pour les vrais acteurs du football national d´exiger et de mettre en place un véritable plan de sauvegarde et de relance. Le bénéficiaire? Ce sport si populaire chez nous, et qui mérite plus d´égards, une attention et une gestion soutenues et de tous les instants.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha