Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 21 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 22 °C Max 30 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 18 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 34 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 24 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 24 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 26 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Critères

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le temps qui passe a modifié les moules. Les successions de générations amènent véritablement (dans les pays où il y a des changements évidemment) des modifications dans les critères de choix des hommes (et des femmes naturellement). Dans les pays où la rentabilité est le principal (sinon l´unique) objectif des gestionnaires, les agents sont triés sur le volet du rendement: la compétence, le savoir-faire sont les principaux arguments pour le choix d´un agent. Alors, quand il s´agit d´un homme politique, les arguments doivent être autres.
Du temps de Boumediene (qu´il repose en paix!), les principaux critères retenus par le régime qui voulait uniformiser le paysage politique et social dans l´esprit du meilleur des mondes´´ (Aldous Huxley) furent ceux inhérents aux militants purs et durs qui devaient sortir de ce grand laboratoire qu´était le FLN issu du coup d´Etat de 1965. Boumediene avait sorti les trois mots clés qui devaient conduire l´Algérie dans les vertes prairies de l´abondance et de la justice sociale: compétence, intégrité et engagement. Pour la compétence, les Algériens auront jugé sur les bilans des entreprises publiques et sur l´immense gaspillage qui en a résulté. Pour l´intégrité, il faudra peser les responsables politiques au début et à la fin de leur carrière: seul Bachir Boumaza peut se prévaloir d´avoir gardé toujours le même poids (au sens propre comme au figuré).
Quant à l´engagement, il n´y a qu´à se remémorer le bruit des retournements de veste au lendemain de l´homme de fer. Pour le choix des députés, les critères ont été revus par M.Belkhadem: l´ancien président de l´Assemblée populaire nationale a dû jauger le niveau scolaire de ses anciens collègues et la hauteur des vues et des débats qui en découlaient pour demander d´une façon péremptoire le niveau universitaire pour espérer poser sa candidature qui devrait sans nul doute passer par d´autre filtres dont la finesse nous dépasse et sur lesquels nous ne nous étalerons pas ici (laissons le puits avec son couvercle), mais là où je ne suis pas d´accord c´est de devoir juger quelqu´un sur son bagage scolaire quand on connaît la valeur de nos connaissances au Wall Street des diplômés et surtout sur les rumeurs qui ont couru sur les fuites au Bac, les tricheries, les complaisances...
Pourquoi ne pas choisir les candidats à la députation selon des critères plus originaux, par exemple les faire passer à la «Roue de la fortune» (un mot qui doit plaire ici!) ou bien alors au concours de dictée de Bernard Pivot.
Où alors au parcours du combattant qu´est l´émission de Julien Lepers «Questions pour un champion». Ainsi, à la question «qui a cassé le vase de Soissons», le candidat sera jugé sur sa réponse. S´il est honnête il dira tout simplement «je ne le sais pas», s´il a un brin de malice, il essaiera de faire semblant de chercher et après un mouvement d´hésitation, laissera tomber: «J´ai oublié, pourtant je l´avais sur le bout de la langue». S´il a de l´imagination et un peu de culture, il sortira un nom bizarre à consonance franche. S´il est berbériste, il lancera d´une voix dégoûtée et méprisante: «C´est sûrement un Arabe». Si c´est un baathiste, il accusera soit les communistes soit les berbéristes soit les impérialo-sionistes...Pourquoi ne pas choisir les candidats à la souplesse de leur échine, c´est plus simple. Car le vase de Soissons n´a jamais été brisé. Et pour cause, il était de bronze.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha