Prévisions pour le 19 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 37 °C
30
 Laghouat Min 19 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 16 °C Max 29 °C
47
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 21 °C Max 27 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 26 °C
11
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
12
 Mascara Min 19 °C Max 28 °C
39
 Ouargla Min 25 °C Max 35 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 21 °C Max 35 °C
34
 Khenchela Min 16 °C Max 28 °C
47
 Mila Min 18 °C Max 27 °C
47
 Ghardaïa Min 22 °C Max 32 °C
30
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Tu récolteras la tempête!

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le père de famille est hilare! Son premier vient de souffler sa cinquième bougie (avec évidemment l´aide de la maman attendrie) et déjà le voilà affublé d´une panoplie guerrière. Le papa vient de lui offrir une tenue para avec tous les accessoires en plastique et avec, comme il se doit, un pistolet électronique qui lance des éclairs rouges. Le chérubin n´arrête pas de parader dans la maison et de fusiller tout le monde, avec des grimaces qui expriment sa satisfaction. L´année prochaine, il aura peut-être, un char frappé d´une étoile ou d´une mitraillette...Quelques années après, il ne faudra pas s´étonner de le voir manipuler les pétards, un mois avant le Mouloud. Mais déjà, il commence dans le cybercafé du coin qu´il fréquente assidûment, à s´essayer aux mille jeux fabriqués là-bas et qui consistent à liquider virtuellement tous les ennemis qui,(comme le hasard fait bien les choses) ressemblent à des habitants d´un pays étranglé par deux fleuves et deux régimes de droit divin. Quelquefois, le grand méchant ressemble au président qui vient de connaître une fin humiliante.
L´enfant élevé et nourri avec toutes les scènes de violence qui peuplent tous les écrans qu´on lui met sous les yeux, à la maison, au cinéma, au drive-in, perd tous ses repères et il n´arrive plus à faire la part du vrai et du vraisemblable, se met à vivre dans une autre dimension. Au lycée, il s´est inscrit dans un club de tir et, tous les week-ends, il s´entraîne avec ses camarades au tir, à l´orée d´une forêt. Son père est aux anges. Maintenant, c´est avec de vraies armes que son fils s´exprime: c´est le rite initiatique pour passer au statut d´adulte. Tout le monde est satisfait. D´ailleurs, la loi de son pays autorise tous les citoyens majeurs à posséder une arme et une importante organisation proche du lobby militaro-industriel défend le célèbre amendement de la Constitution.
D´ailleurs, la courte histoire de son pays est riche en exploits guerriers de toutes sortes: guerres contre les Indiens, contre les Mexicains, les Espagnols, les Allemands, les Japonais, les Colombiens, les Coréens, les Libanais, les Grenadins, les Somaliens, les Afghans et les Irakiens. Ils ont failli inclure Cuba dans la liste de leurs hauts faits militaires, mais heureusement Castro n´est pas un canard sauvage. Peut-être que demain des scalps iraniens pendront au wigwam du sachem qui est à la Maison-Blanche.
Toute cette violence, relatée dans le film, la BD, les ruées vers l´or, l´or noirse répercute, tôt ou tard, sur la famille de l´enfant prodige: il vient de péter les plombs et a trucidé une trentaine d´étudiants dans le campus d´une pacifique université d´un Etat qui a offert le gîte et le couvert à un terroriste qui a revendiqué l´attentat du Bd Amirouche.
Le président Bush est «horrifié» par cette boucherie qui ne fait pas rentrer des dollars dans son escarcelle.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha