Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 31 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Marches

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Bien qu´il y a longtemps qu´on le fait marcher, bien qu´il y a longtemps qu´il n´a participé à une marche spontanée, l´Algérien moyen a profité des portes furtivement ouvertes pour aller prendre l´air sur le plateau du 5-Juillet. C´est tout de même rassurant que les vieux réflexes de mobilisation ne sont pas quand même usés après tant d´années d´état d´urgence.
Les sursauts sont toujours salutaires quand il s´agit de combattre un aussi terrible fléau que celui du terrorisme.
Mais puisqu´on y est, voilà l´occasion unique qui se présente par la brèche entrouverte par le pouvoir pour organiser des marches; mais alors, de véritables marches, la main dans la main pour ressouder les maillons de la chaîne effilochée par une mésentente nationale.
Dans le pur esprit qui est propre à la politique de réconciliation nationale, organisons des marches conséquentes pour des buts nobles qui desservent l´intérêt collectif: une marche pour les droits de l´Homme, les véritables droits de l´Homme: le premier droit de l´Homme, c´est celui de naître dans de bonnes conditions. Si l´Homme ne peut choisir ni ses parents ni son premier pays d´accueil, qu´on lui offre au moins une maternité propre et des infirmières qui se pencheront sur lui comme des fées bienveillantes. Que le (premier) coup sur les fesses, incontournable lanceur pour déclencher le démarrage d´une vie, soit donné avec amour...
Puis, pourquoi pas, le droit à une école ouverte sur la culture universelle et le civisme, avec des enseignants philanthropes, des enseignants à l´abri des besoins élémentaires dont la satisfaction est la condition sine qua non pour exercer un pareil sacerdoce.
Dans la foulée, une marche pour des salaires en rapport avec le coût des produits de première nécessité: je vois bien au premier rang de cette marche, Sidi-Saïd, Ouyahia, les deux présidents des organisations patronales, le ministre des Participations, le responsable des ponctions salariales, celui des privatisations, le ministre londonien des Restructurations...
Dans la foulée, les pancartes afficheront des slogans qui demanderaient la régularisation des 20.000 salaires impayés, la réintégration des travailleurs injustement licenciés...
A côté de la marche pour les salaires (qui intéresse au premier chef, les travailleurs), organisons sur les trottoirs la marche des chômeurs qui se fera en rasant les murs où les nombreux hittistes ont laissé des marques indélébiles. Evidemment, toutes ces imposantes marches se feront dans le sens Place du 1er-Mai vers le 5-Juillet (deux dates de congés payés et chômés), en passant par le boulevard du 1er-Novembre: un premier salut au Trésor public où dorment les 80 milliards d´espoirs...Arrivés au port, la foule multiforme sortira les pancartes qui demandent des billets gratuits pour tous les harragas qui veulent aller planter leur tente ailleurs. Au niveau de l´Assemblée, on se contentera d´inviter les députés à réviser leurs salaires à la baisse et à des élections propres et honnêtes. Si on fait un crochet par le Télemly, on demanderait au consulat français, non pas des visas Schengen pour débarrasser le pays de son trop-plein démographique, mais plutôt d´employer la formule magique de l´élection présidentielle qui consiste à faire passer le candidat le moins mauvais.
Arrivés au 5-Juillet, on exigera un coup de laser pour doper la foule délirante qui ne sent plus la fatigue.
Peut-être qu´on continuera jusqu´au Club des pins pour demander la restitution des plages.
Les vacances sont pour bientôt: juste après les élections.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha