Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 34 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 28 °C
34
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 28 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
32
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 11 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 19 °C Max 30 °C
32
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Précautions

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La dernière sortie de la Laddh m´a donné des cauchemars. Et c´est l´expression «gouverner par la peur» qui m´a valu des nuits blanches. Comment peut-on mettre en doute toutes les infos émanant des sources autorisées qui ne cessent de nous marteler que les attentats portent la signature de l´étranger. Pourtant la rue, source de toutes les rumeurs, semble douter de toutes les versions qu´on lui a préparées avec tant de spontanéité. Comment arrive-t-on à la conclusion que l´attentat suicide n´est pas une spécialité de chez nous (comme le couscous aux légumes ou comme le mesfouf), alors qu´une seule région de notre si beau pays figure en bonne place dans le hit-parade des suicides? Quelle que soit l´origine des attentats criminels qui ont perturbé le cours tranquille de la vie des canards sauvages, et quel que soit le modus operandi des terroristes, la question de la sécurité se pose avec acuité: comment éviter dorénavant que des voitures aussi banales éclatent au nez et à la face de pauvres citoyens qui se font un sang d´encre sur les résultats des prochaines élections législatives qui vont, comme chacun le sait, être déterminantes pour l´avenir du pays, comme l´ont été toutes les législatures qui se sont succédé jusqu´ici? Comment éviter que de pareilles catastrophes se reproduisent? Avez-vous remarqué que dans les préoccupations quotidiennes des Algériens, députés et électeurs compris, la protection de l´environnement occupe une petite place, (s´il l´on excepte M.Rahmani qui s´acharne encore à donner un visage humain au paysage...), donc, il est impératif que l´on songe à revenir, au moins dans la capitale, au concept des rues piétonnières, cela aura sûrement des effets positifs sur le moral des citoyens. D´abord, cela évitera la circulation de voitures dans des artères qui deviennent de plus en plus étroites, vu le nombre de plus en plus croissant de voitures de tous les continents (l´importation de véhicules est un créneau si juteux que leur fabrication sur place est devenue une utopie!).
La première conséquence de la suppression des voitures sera une amélioration de l´air qu´on respire, le gaz d´échappement, les odeurs de benzine, d´huile et d´embrayages surmenés seront relégués au rayon des souvenirs. Ensuite, les trottoirs reviendront aux nombreux piétons qui pourront ainsi jouir de toute la largeur de la chaussée. Les commerces ne se porteront que mieux et les enfants pourront s´adonner à leurs jeux favoris sans risque. Sur le plan de la santé, outre une augmentation de l´oxygène, l´exercice physique que procure une bonne marche, diminue les risques de diabète, d´accidents cardiovasculaires et d´accidents tout court.
Ensuite, même si on maintient un nombre minimum de véhicules nécessaires à la vie de la cité, il est vital que le citoyen déclare un vol de voiture une heure après la constatation de sa disparition, ou alors perfectionner les systèmes antivol par l´introduction de codes...Vous me direz qu´un code produit par un humain peut être déchiffré par un autre humain. Il n´y a qu´à voir TPS...
Si on supprime les véhicules en ville, les terroristes pourront toujours loger leurs messages de mort dans les poubelles. Alors, les poubelles, pour les supprimer, c´est un problème! Il y a tant d´ordures!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha