Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 34 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 28 °C
34
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 28 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
32
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 11 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 19 °C Max 30 °C
32
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Chauds débats

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Il faut, un jour, chercher les raisons pour lesquelles l´Algérien moyen a toujours les yeux fixés sur ce qui se passe de l´autre côté de la Méditerranée. Même celui qui a perdu attache avec l´ancienne métropole (ou l´ancienne puissance colonisatrice) depuis ce fameux jour de mars 62 où les armes se sont tues (certaines armes seulement...).
Même celui qui ne bénéficie d´aucune retraite ou pension versée par la «mère des arts, des armes et des lois», même celui qui a perdu le goût et le souvenir des amours de jeunesse vécues au Quartier Latin ou celui qui n´a connu de la France qu´un enseignant charismatique venu griller sa jeunesse sous le soleil d´Afrique, se surprend à se hâter, ce dimanche, vers le téléviseur déserté par les chaînes TPS. C´est peut-être l´envie d´un climat démocratique qu´il n´a jamais connu qui le pousse à aligner, sur une même liste, les chaînes d´information satellitaires qui vont diffuser débats et commentaires sur ce premier tour de l´élection présidentielle.
Pourtant, il n´y a pas de surprises puisque les instituts de sondage ont déjà fait le boulot et ont déjà donné, dans l´ordre, le premier quarté des candidats. Les plateaux de télévision ont été réaménagés pour cette grande occasion et le centre nodal est relié à tous les bureaux où ont voté les candidats eux-mêmes et aux permanences des partis vers lesquelles des militants affluent déjà pour vivre ces moments palpitants où les chiffres vont s´afficher sur les tableaux.
Les journalistes redoublent de prudence et de précaution: Attention! Il ne faut surtout pas que le spectateur sente vers quel candidat penche tel ou tel présentateur. Pourtant, au vocabulaire employé, au détail recherché, à la mimique du reporter, on sent pour qui travaille le micro. La télévision publique, de par la mise en scène déployée, penche vers Sarkozy. Qu´importe! Les invités aux multiples débats sont là. Tout fonctionne à merveille: les mécanismes sont bien réglés et tout baigne dans l´huile. Le taux de participation est un record pour cette Ve République. Aux alentours de vingt heures, les estimations tombent, et les débats peuvent commencer. Ce sont les chargés de communication des deux camps qui ouvrent le bal: quel professionnalisme! Ils maîtrisent les chiffres de toutes les élections depuis 1965! Ils répliquent aux attaques avec des formules tout en nuances! On sent qu´ils n´ont pas eu leur job grâce à une tante bien placée! Les spéculations vont bon train sur les perspectives du 2e tour. Parallèlement, sur notre unique chaîne, notre bien-aimé président a reçu l´ambassadeur d´un pays démocratique: l´Egypte. Un pays où la majorité des électeurs ont préféré rester chez eux pour ne pas participer à une mascarade.
L´Algérie signe des accords avec l´Inde, puissance nucléaire. L´Inde a besoin d´hydrocarbures et elle nous vendra bientôt des voitures! Des accords sont signés avec le Japon intéressé, lui, par les hydrocarbures. Décidément! Heureusement que Bouchaïr brise la monotonie du JT en annonçant la prochaine promulgation d´une instruction (mariage des mots incorrect), présidentielle sur la sincérité des élections!
Sincérité de qui? Des électeurs? Des députés? Des urnes?
Sincèrement déçu!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha