Prévisions pour le 20 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 37 °C
32
 Laghouat Min 17 °C Max 29 °C
30
 Batna Min 12 °C Max 24 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 34 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
28
 Tlemcen Min 16 °C Max 25 °C
34
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
4
 Saïda Min 15 °C Max 26 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
4
 Mascara Min 16 °C Max 25 °C
30
 Ouargla Min 26 °C Max 35 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 22 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 26 °C Max 36 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
47
 Mila Min 17 °C Max 24 °C
4
 Ghardaïa Min 21 °C Max 31 °C
30
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Mieux vaut tard que jamais!

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

C´est toujours pendant les campagnes électorales que les candidats font les plus folles promesses! Si on les écoutait! S´ils tenaient leurs promesses, ce serait le Paradis sur Terre, et à bon marché en plus! Il y a même des postulants qui, pour arriver au strapontin qu´ils lorgnent depuis que le virus de la politique s´est vrillé dans leurs neurones pauvres en oxygène, sont prêts à renier tout! Même leurs idées! Si l´on pouvait, depuis les quarante-cinq années d´indépendance non alimentaire, faire l´inventaire de toutes les promesses que les différents acteurs ont fait à la population, il y aurait à remplir de honte tous les candidats qui ont l´habitude de faire superficiellement, des références à tel ou tel personnage qui est parti sans avoir rempli son contrat en bonne et due forme. Je ne vous parlerai pas de l´indépendance alimentaire, de la justice sociale, de la médecine gratuite, un seul héros; le peuple et toutes les autres fadaises dont on nous a rempli la tête depuis que celle-ci s´est présentée vide un certain 3 juillet 1962. Maintenant que la coupe est pleine et que le vase de Soissons déborde d´amertume, il est difficile de faire avaler des couleuvres au citoyen, même des couleuvres lubrifiées à l´huile d´olive! On nous a fait toutes les promesses possibles et imaginables! On nous a fait prendre des vessies pour des lanternes à tel point qu´hier encore, on nous disait que le Contrat de Rome (celui de Sant´ Egidio!) était diabolique et, qu´aujourd´hui, on nous le présente comme une panacée! C´est dire que beaucoup de sang a coulé sous les ponts qui n´ont pas encore sauté! Tous les ténors de la démagogie nous ont présenté des plans, triennaux, quadriennaux, quinquennaux, des mesures sur mesure pour sortir de la bouillabaisse où leurs prédécesseurs nous ont plongés, des lois, des ordonnances, des décrets et même des instructions! Il ne manquait que les fetwas si elles n´avaient pas été promulguées déjà des minbars clandestins des casemates du terrorisme résiduel! Mais la dernière mesure que vient de prendre le pouvoir éclairé (j´allais dire illuminé!) et qu´il nous présente avec 45 ans de retard, c´est d´obliger les douaniers, les commissaires de police, les hauts fonctionnaires à faire leur déclaration de fortune dès leur prise de fonctions. Il était temps! Quand on pense que les colons français ont mis près de 50 ans, avec toutes les lois faites pour eux, pour devenir de puissants millionnaires avec un lobby qui pèsera définitivement sur le plateau de la balance Roberval de la politique métropolitaine! Dire que nos Algériens à nous ont mis (officiellement!) vingt ans pour aligner leurs milliards à la face d´un peuple exténué et cela malgré toutes les lois... (je ne vais pas recommencer l´énumération) qu´il y avait pour les empêcher de s´enrichir au détriment du bon peuple (je dis bon peuple, comme on dit bon pain, bon vin...) C´est à coup de dérogations, d´exceptions, de trafics d´influence, de nationalisations suivies de participations, de répressions féroces, d´article 120, de terrorisme que beaucoup ont pu connaître la situation géographique du Triangle des Bermudes où la Loi ne s´applique pas et tout cela sans GPS!
De scandale financier en scandale financier, on s´aperçoit que Dame Fortune ne sourit pas qu´aux audacieux ou aux beaux-frères qui ont de la chance, que l´argent ne tombe pas du ciel le plus clément mais qu´il circule aisément dans les voies impénétrables des vases communicants, du Trésor national aux bas de laine privés. On en déduit, malheureusement, que le travail n´enrichit pas l´homme mais qu´il l´ennoblit tout de même surtout quand il est mal payé et impayé carrément!

arez1946@yahoo.fr

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha