Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 33 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
32
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 29 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 28 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 12 °C Max 23 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Cauchemar

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Maintenant que les clameurs se sont tues (si clameurs il y eut tant, la campagne fut morose et sans relief) et que le résultat (celui qui est attendu par tous les pronostiqueurs) est proclamé, la rue peut se rendre à l´évidence: encore une fois, le changement n´aura pas lieu. Nous l´avons échappé belle! Car, imaginez le scénario catastrophe suivant: si un parti de l´opposition de gauche l´avait emporté, tout serait à recommencer. On commencerait à renationaliser ce qui a été privatisé, on demanderait des comptes à ceux qui se sont enrichis trop vite, l´IGF ne décollerait pas du chevet des capitaines d´industrie, les entreprises publiques recruteraient en masse et les hittistes seraient majoritaires au sein des nouvelles entités économiques, on reparlerait de la GSE (gestion socialiste des entreprises), on referait un nouveau barème SGT, les syndicats feraient la loi et Sidi-Saïd serait renvoyé rejoindre un certain Belakhdar...les défilés du 1er mai auraient l´éclat de ceux de 1970, la date du 24 février serait célébrée comme une fête nationale, on verrait le retour des éléphants du Valdhyd.
Bref! il ne manquerait plus que Boumediene pour retrouver cette sacrée ambiance euphorisante quand les jeunes avaient tous vocation à aller combattre pour la Palestine, le soutien au Polisario serait sans faille. Des conférences, des rencontres internationales animeraient, une fois de plus, une capitale anesthésiée par la culture arabe. Bref, on pense même que Castro serait invité à passer sa convalescence dans notre Val-de-Grâce à nous...
Arrêtons de brosser le paysage idyllique des années d´opium et de bâton: une victoire de l´opposition aux législatives précipiterait le pays dans une crise constitutionnelle sans solution: l´assemblée en conflit avec le président de la République. Inimaginable! Impensable même! Le conflit entre les deux légitimités serait mortel pour une réconciliation nationale chèrement acquise. On voit mal un président de la République accepter une cohabitation avec un Premier ministre de l´opposition. L´antagonisme entre El Mouradia et le boulevard Zighout Youcef serait tel que l´atmosphère, déjà irrespirable, de la capitale empirerait.
Le Club des Pins serait hérissé encore une fois de plus, de barbelés et les blocs de béton jalonneraient les voies qui y mènent. Cela ressemblerait à la Bande de Ghaza, une dissolution de la nouvelle assemblée ne ferait qu´empoisonner le climat délétère qui régit les relations entre pouvoir et opposition. On assisterait à des coups fourrés de part et d´autre: des pénuries savamment orchestrées ici et là pour dérouter l´électeur qui a eu l´audace, le toupet, le front, le ventre, le culot, le courage de voter pour ceux qui étaient contre...Les accusations mutuelles fuseraient ici et là. Bref! On serait encore au bord de la guerre civile, comme en 1991 ou à la veille d´une intervention étrangère comme au Chili en 1973. On peut même imaginer pire: avec une opposition de gauche au pouvoir, les Etats-Unis et les Européens gèleraient nos précieux avoirs en liquide dans leurs banques. Ils nous couperaient tous les subsides, leurs exportations en lait et en denrées alimentaires...Ils iraient même jusqu´à extrader vers l´Algérie, tous les intégristes, les prévaricateurs qui se sont réfugiés chez eux.
Heureusement, rien de cela n´aura lieu puisqu´une fois de plus, c´est l´Alliance présidentielle qui l´a emporté haut la main. Il y aura du changement, certes, mais dans la continuité!

arez1946@yahoo.fr

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha