Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 37 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
28
 Biskra Min 20 °C Max 30 °C
47
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
34
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 26 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 30 °C
47
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 20 °C
12
 Mila Min 16 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 27 °C
47
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Un monde de brut

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les véritables solutions à des problèmes sont les solutions durables. Les bricolages hâtifs de dernière minute font plus de mal que de bien et sitôt le fragile équilibre enfin trouvé est installé, des facteurs endogènes ou exogènes viennent perturber les calculs savants et remettre tout en question. Ainsi, l´autodétermination d´un peuple est la garantie de sa stabilité qui va s´inscrire dans la durée, grâce à la représentation par le suffrage, des institutions qui vont le gouverner et gérer son parcours. Toute intervention extérieure remettant en question l´équilibre institué par la démocratie ou par la dictature d´une faction va précipiter l´entité en question dans un chaos indescriptible. Car l´installation d´une dictature est souvent le passage obligé, pour assurer la stabilité d´un Etat quand des facteurs de division comme le multilinguisme ou le multiconfessionnalisme épousent curieusement les fractures sociales.
La libre autodétermination des peuples est une idée généreuse énoncée au lendemain de la Première Guerre mondiale par le président J.W.Wilson. Elle s´est appliquée aussi généreusement aux petits Etats de l´Europe centrale enfin délivrée des empires austro-germaniques. Mais cela n´a pas pu se faire pour les Etats africains et asiatiques à cause de leur arriération économique mise en place et maintenue par un système colonial féroce. C´est la question de la libre autodétermination des peuples qui a provoqué la scission du Parti socialiste français au Congrès de Tours en 1920: les communistes étant pour et les socialistes contre sous prétexte qu´ils veulent apporter aux peuples colonisés, les lumières de la civilisation européenne, comme aujourd´hui, les Anglo-Saxons prétendent greffer la démocratie dans des régions qu´ils ont contribué à balkaniser ou à fédérer selon leurs intérêts du moment.
Ainsi, la Fédération yougoslave créée au lendemain de la Première Guerre mondiale sera morcelée au lendemain de la chute du Mur de Berlin. L´Irak qui a été créé pour permettre de donner un trône, à un membre de la dynastie hachémite chassée par les Anglais du Hedjaz, va susciter la convoitise des compagnies pétrolières américaines dans ce pays soumis depuis sept décennies au pouvoir d´une minorité arabo-sunnite qui va dicter sa loi, sous les différents régimes que ce pays connaîtra, aux autres groupes ethniques ou confessionnels. Et pourtant, c´est dans ce pays que les Kurdes, privés, malgré les promesses de la Couronne britannique, d´un Etat propre, auront le plus de droits, comparés à ceux qui vivent en Turquie ou en Perse. Toutes ces manipulations géopolitiques ont eu lieu grâce aux fameux mandats que la SDN va donner aux puissances occidentales pour gérer le démembrement de l´empire turc. Et c´est pour asseoir leur présence définitive dans cette région du croissant fertile que les Français créeront le Liban, amputant la Syrie d´une région où les chrétiens étaient nombreux. La Palestine, issue du démembrement de la Syrie, subira une autre restructuration: les Anglais vont installer artificiellement un Etat basé sur le confessionnalisme: les juifs vont s´y installer en délogeant les Palestiniens, musulmans ou chrétiens. Tout ce patient bricolage qui va engendrer des centaines de milliers de morts et des déplacements importants de populations, ne créeront pas la stabilité politique, facteur déterminant pour un développement économique: poussée démographique oblige, les tenants du pouvoir hier, se voient contestés aujourd´hui.
Et il ne faut pas s´étonner de voir fleurir de nouvelles organisations dites terroristes qui reprennent le flambeau de la résistance.
La grande armée libanaise, absente hier des champs de bataille lors de l´agression sioniste, s´illustre aujourd´hui dans le siège d´un camp de réfugiés palestiniens sans que cela émeuve pour autant les régimes arabe et pour cause, le baril de brut est monté à 66 chandelles.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha