Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
28
 Biskra Min 18 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 16 °C Max 27 °C
34
 Alger Min 19 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
30
 Annaba Min 22 °C Max 27 °C
39
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
34
 Ouargla Min 24 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
12
 Mila Min 17 °C Max 26 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Sujets de satisfaction

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Hier, les petites têtes ont dû se démener quelque peu devant la page blanche que leur a remise l´examinateur. On a toujours en tête les premiers émois de cette deuxième entrée à l´école. Les battements de coeur à l´appel des candidats et les grandes inquiétudes qui s´installent à la distribution des feuilles d´examen. Quand le sujet tombe, l´inquiétude s´en va et le doute s´installe: va-t-on surmonter avec succès ce premier obstacle (pour ne pas dire barrage) à une vie balisée? Selon les individus, l´épreuve la mieux acceptée est la rédaction, que ce soit un thème, un sujet imposé ou un texte dit libre. C´est par cette matière qu´on peut juger de la capacité d´un élève de maîtriser la syntaxe, les différentes règles grammaticales inhérentes à chaque langue et surtout le sens de l´utilisation d´un vocabulaire riche et nuancé, mais l´épreuve de rédaction est le paramètre idéal pour sonder l´élève sur l´inventivité de son esprit, sa logique et surtout sur l´inventaire de son patrimoine intellectuel, patrimoine que la famille, l´école, la rue, la télévision, en un mot, la société, lui a inculqué. Les sujets qu´un système politique soucieux de la réceptivité de sa société peut proposer à ce genre d´examen sont nombreux. La première catégorie de sujets peut concerner en même temps les problèmes qui se posent avec le plus d´acuité aux citoyens et l´incidence de leur résolution sur l´état d´esprit d´un enfant qui s´éveille à la vie, donc aux problèmes. A la question que posera l´examinateur: «Quelle est le plus beau jour de votre vie?» L´élève aura un vaste spectrogramme de réponses selon ses disponibilités. Sincère, il pourra puiser dans sa vie personnelle, les rares ou nombreux moments qui ont éclairé sa courte vie selon qu´il appartient à une classe favorisée ou à une famille qui a des fins de mois difficiles. Peu sincère, et rêveur, il inventera des sujets de satisfaction dignes des contes de fées et s´il est un peu démagogue, il introduira même dans son sujet, le profil d´un personnage politique qui hante le petit écran.
Sincère et pauvre (Dieu seul sait que pauvreté et naïveté vont souvent ensemble), celui-ci va narrer, dans le détail, le jour où son père est rentré triomphalement à la maison en brandissant un contrat de travail, le premier après cinq années de tâtonnements et de recherches vaines. Son père, qui avait longtemps vendu des fines herbes sur le trottoir et les «diouls» que sa pauvre mère avait confectionnés à la maison, peut enfin bomber le torse à nouveau. L´élève oubliera, certainement, le jour où son géniteur était rentré à la maison, abattu, avec un lettre de licenciement: c´était à l´époque du terrorisme politique et économique. Un autre élève relatera le jour où son père avait emmené toute la famille pour l´achat, à crédit, d´une voiture. L´enfant observateur narrera avec précision les étapes, les épreuves franchies par le père pour donner à sa famille un confort relatif. L´élève contestateur relèvera avec ironie la maigreur du père et l´obésité du concessionnaire.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha