Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
32
 Annaba Min 22 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 15 °C Max 29 °C
32
 Ouargla Min 24 °C Max 32 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
39
 Mila Min 17 °C Max 27 °C
12
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Ghazastan

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Il faut simplement se rendre à l´évidence que le colonialisme européen a occupé des territoires, a soumis des peuples, les a exploités, et puis s´est retiré après avoir créé des Etats sans tenir compte des spécificités des populations qui y vivent. L´histoire de l´humanité nous enseigne, par ailleurs, que les grands empires formés d´une mosaïque d´ethnies finissent tôt ou tard par se morceler et que la religion seule ne suffit pas à maintenir l´unité d´un Etat créé par la force des armes: il n´y a qu´à se remettre à l´esprit le destin du Pakistan qui disposait de deux provinces au lendemain de la partition du Royaume des Indes; ces deux régions étaient séparées par la largeur du sous-continent indien et ce qui devait arriver arriva: la province orientale fit sécession en 1971 et proclama son indépendance. Il faut voir tout le machiavélisme des hommes politiques pour comprendre la tragédie qu´est en train de vivre le peuple palestinien depuis plus de 60 ans. Pour dédommager la dynastie Hachémite de la perte du Hedjaz, la Grande-Bretagne créa la Transjordanie et lIrak. Les Palestiniens, juifs et Arabes durent coexister dans la tension créée par la Déclaration Balfour. Le machiavélisme anglais, aidé par la nature des régimes arabes de l´époque, s´illustra par le plan de partage de la Palestine qui offrit aux Arabes deux entités séparées par l´Etat sioniste. La Bande de Ghaza administrée par l´Egypte au lendemain de la guerre de 1948, occasion exploitée par les troupes sionistes, victorieuses pour rogner sur les territoires d´un futur Etat palestinien promis par l´ONU depuis 60 ans; et à chaque guerre, Israël occupera d´autres territoires arabes, poursuivant ainsi une expansion devant des Etats arabes divisés, dans l´expectative, chaque régime illégitime ou corrompu tentant de sauver ses propres meubles. Nasser et Boumediene ne furent que de faibles exceptions exprimant les velléités d´une nation arabe qui n´existait que dans les esprits embrumés de certains adeptes du narguilé. Le baathisme, mort assassiné par les régimes arabes fut achevé par l´armée anglo-saxonne aidée, en cela, par les pompistes du Golfe arabo-persique avec la bénédiction du pouvoir du Caire et de la monarchie marocaine. Ce que le nationalisme arabe n´a pu résoudre, les partis islamistes vont tenter, aidés par les deux Etats de la région qui veulent croire qu´ils ont encore un rôle à jouer: c´est la Syrie et l´Iran qui furent à l´origine de la seconde catastrophe qui frappa le monde arabe. La victoire du Hamas aux élections législatives, après la disparition du charismatique chef de l´OLP, ne pouvait présager une solution pacifique à un problème qu´Européens et Américains ne veulent pas aider à résoudre. Et pour cause: un Moyen-Orient apaisé et délesté de toutes les tensions aura un effet sur les marchés des armes et du pétrole. Alors, il faut, coûte que coûte, que les foyers de confrontation se multiplient afin que le gendarme du monde puisse justifier sa présence.
Le boycott auquel dut faire face un gouvernement palestinien démocratiquement élu ne pouvait que déboucher sur les violences interpalestiniennes qui ont provoqué, de fait, la sécession de la Bande de Ghaza où sont confinées les couches les plus défavorisées de la population qui dans leur désespoir, ont donné leurs voix aux extrémistes, privant le Fatah entaché de corruption, d´une seconde légitimité: les images transmises par la télévision sont éloquentes: la population, frustrée s´en est prise aux maisons des responsables dont elles ont pillé jusqu´à la toiture. Seul un visionnaire peut prédire l´avenir de cette troisième entité née de la Palestine déchirée: cet état de fait arrange trop bien les Américains, donc les sionistes, qui trouvent là une occasion en or pour remettre la création d´un Etat palestinien aux calendes juives.

arez1946@yahoo.fr

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha