Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 16 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 16 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 25 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 23 °C Max 34 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Fin de mois

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Il est bon de se réveiller tôt le matin quand l´air est encore frais et que le gazouillis des petits oiseaux nous rappelle qu´aujourd´hui ressemble étrangement à hier puisque le ciel est toujours à sa place et qu´El Harrach sent toujours aussi mauvais dans son lit qui n´a pas été fait depuis des siècles...
Et les préoccupations des Algériens dans tout cela? Elles se portent bien, merci, et subissent comme tout corps exposé à la chaleur: elles se dilatent, en longueur, en largeur et en profondeur.
De bon matin, en fin de mois, ce sont les bureaux de poste qui sont les lieux les plus attractifs pour ceux dont les mensualités sont essoufflées. Les premiers arrivés sont toujours les vieux retraités (ici, ce n´est point un pléonasme que de dire vieux retraité, car j´en connais qui sont à peine quinquagénaires...).
Les vieux se lèvent tôt pour profiter encore de l´air pur du matin avant que ne commencent à pétarader les bus usagés qui ronflent à l´arrêt pendant une heure avant de démarrer, lourdement chargés d´une compacte cargaison humaine...mais ceci est une autre histoire...Les vieux se lèvent tôt pour voir, une fois de plus, le magnifique spectacle du soleil qui se lève, presque toujours à la même place. Il glisse un peu entre les deux solstices mais garde toujours le cap. Les vieux se lèvent tôt car ils savent, depuis qu´ils ont été remerciés et honorés par l´entreprise qui les a employés plus de trois décennies durant, que leurs jours sont comptés et qu´ils ont hâte que la nuit s´achève pour voir le jour se lever. C´est pour cela qu´ils préfèrent l´été à l´hiver. En fin de mois, les retraités (il s´agit là des seuls retraités en dinars, ceux qui ont travaillé comme des ânes pour recevoir en retour un salaire en monnaie de singe. Les retraités en devises, eux, ne se pressent pas pour venir cueillir les dividendes de leur besogne passée: ce sont des grands seigneurs et comme l´euro est au top, leur moral suit fidèlement le mouvement ascendant du mercure. D´ailleurs, ils se font hautains, de plus en plus, surtout si, par-dessus le marché, ils disposent d´une licence d´importation de véhicule...), donc, les vieux retraités désargentés se précipitent au bureau de poste dont les portes sont encore fermées. Sur le perron, ils commencent à échanger bientôt, même s´ils ne se connaissent pas, leurs sentiments sur les meilleurs bureaux de poste de la région. C´est leur première préoccupation en fin de mois, quand les files d´attente commencent à s´allonger (la canicule n´y est pour rien!) devant des ordinateurs qui ne tarderont pas à tirer la langue à cause de la canicule, de la surcharge ou de la non-maîtrise de la technologie importée récemment. Les vieux établissent vite un hit-parade des bureaux de poste: ceux à fréquenter, ceux à éviter. Ils mettent en avant la qualité du receveur qui, selon eux, est déterminante et conditionne directement le comportement des agents chargés d´accueillir le public. Ils louent tel responsable ou dénoncent l´exiguïté de tel bureau qui n´a pas suivi l´explosion démographique du quartier. Ils énumèrent les problèmes liés à la sécurité des personnes âgées au sortir du guichet...
Enfin, les portes s´ouvrent, les vieux retrouvent leur vigueur d´antan et s´empressent de s´engouffrer dans l´édifice sans oublier de jeter un regard méprisant au distributeur automatique placé à l´entrée.

arez1946@yahoo.fr

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha