Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 31 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Scopitones

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Mon Dieu! que le métier de retraité est éreintant quand on n´a plus pour meubler ses longues journées caniculaires à jouer de la zappette pour essayer d´accrocher (c´est-à-dire d´être accroché) par une émission intéressante, hors des sentiers battus, une de ces émissions qui vous invitent au voyage dans des contrées où l´air est plus frais ou moins pesant. La première remarque, celle qui saute aux yeux, une fois que vous avez fait le tour des chaînes gratuites généralistes, c´est que les chaînes des pays du tiers monde sont d´une indigence désarmante: elles souffrent toutes d´un manque flagrant de créativité fictionnelle.
Aucune effort pour relever le plat comme le dit la célèbre publicité sur une célèbre moutarde. En dehors des journaux télévisés à la gloire du régime en place, vous avez droit à des sketchs insipides, quelle que soit la langue utilisée, et aussi les mêmes concerts de chants ou les soirées de variétés qui passent et repassent. Les films sont rayés où les couleurs sont délavées, qu´importe! Comme ce sont des émissions qui ne reviennent pas cher, elles alimentent le vide béant des tranches horaires qui n´intéressent pas les gens actifs, c´est-à-dire le matin, l´après-midi, ou après minuit. La deuxième remarque est l´absence de tout débat contradictoire, ces débats passionnants qui rendent si attrayantes les chaînes des pays du Nord et qui font avancer la démocratie à grands pas. On peut rester des heures à suivre ces joutes oratoires quand les protagonistes maîtrisent à merveille la dialectique, ont des repères historiques fiables ou défendent avec éloquence des points de vue inexpugnables. Une table ronde ou un débat avec Me Verges, sont toujours assurés d´un très fort audimat comme ces face-à-face qu´on voit sur Al Jazeera et qui réunissent par la magie du direct, et du satellite, des points de vue situés aux antipodes de la politique et de la géographie. Hélas! dans les chaînes du Sud, ces «face-à-face» font place à des «côte-à-côte» où les protagonistes s´envoient des fleurs et des compliments mal placés. Mais le plus gênant, dans les émissions qui rassemblent des gens d´horizons divers, c´est bien l´absence d´archives référentielles. Comme je le disais, par ailleurs, faire une citation pour rehausser un texte, c´est bien, mais diffuser des séquences d´archives pour illustrer un débat, c´est mieux. Et il est navrant de constater que dans les programmes où abondent ce genre d´émissions où le verbe tient une grande place, l´image est réduite à la portion congrue. Ayant vu avec grand intérêt une émission produite à la gloire du grand poète et chanteur Slimane Azem, j´ai été fort déçu de n´avoir pas aperçu une seule image vivante de l´artiste. Et pourtant, il fut un temps où Canal+ avait consacré une mémorable émission aux chanteurs immigrés en France: c´était, en général, ceux qui avaient été censurés dans leur pays et s´étaient réfugiés dans la marginalité des cafés arabes pour exercer leur art. Des commerçants avisés les avaient filmés et les reproduisaient dans ces machines vénérables qui avoisinaient les juke-box et qui s´appelaient «les scopitones». Ces archives-là, attendent toujours preneur. Peut-être que quand Paris sera sacrée capitale de la culture berbère...

arez1946@yahoo.fr

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha