Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 37 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
28
 Biskra Min 20 °C Max 30 °C
47
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
34
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 26 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 30 °C
47
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 20 °C
12
 Mila Min 16 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 27 °C
47
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Un poil à mazout

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

C´est bien connu que les solutions d´hier peuvent devenir demain des problèmes et que ce qui était valable dans le passé peut devenir encombrant maintenant et ce n´est pas seulement un effet de mode. Les hommes s´adaptent comme ils peuvent à la conjoncture et comme dit le proverbe: «Comme le jour se présente, le berger fait paître son troupeau...» Il faut remarquer, la nature a donné à l´Homme une intelligence qui lui permet de prévoir, au moins à court terme, les conséquences de son comportement ou de ses décisions. Cependant, il y a des individus qui tiennent compte des prospectives et d´autres qui n´en ont cure et se disent «après moi, le déluge», pourvu qu´ils réalisent leurs idées et engrangent des profits personnels. Cet égoïsme multiplié par un nombre excessif d´individus agissant souvent par mimétisme, conduit souvent la société dans une impasse économique, sociale ou écologique. Il fut un temps où pour des raisons économiques, les chercheurs avaient privilégié l´utilisation du gasoil pour les moteurs en tous genres: les transports, les poids lourds et les navires avaient pour carburant ce produit lourd, peu cher et polluant. Il fut même adopté pour le chauffage domestique car il remplaçait avantageusement le bois dans les pays du Nord, où le souci de préserver les forêts commença très tôt. Cependant, les constructeurs automobiles, dans un souci de compétitivité, avaient commencé à fabriquer de plus en plus de véhicules légers roulant avec ce combustible bon marché. Les voitures de luxe et les 4x4 finirent par adopter cette option qui attira immanquablement les consommateurs. Ce qui devait n´être qu´un choix parmi tant d´autres, s´avéra une nécessité à cause de la législation qui, chaque année, augmentait le prix de l´essence et maintenait celui du mazout au plancher. Il faut dire qu´il n´y avait aucun souci d´écologie dans la planification des législateurs. Et bientôt, le snobisme aidant, le 4x4 devient à la mode, donnant à la consommation du gasoil un coup de fouet énergique. Pendant ce temps-là, les capacités de raffinage du pays stagnaient et, d´exportateur d´hydrocarbures (pétrole brut et gaz), le pays devint un grand importateur de gasoil. Il faut remarquer que ce sont, en général, les titulaires de revenus importants qui sont les utilisateurs impénitents de moteurs à gasoil. La facture augmentant dans une ambiance mondiale de souci écologique, le législateur s´apprête à prendre des mesures pour freiner la consommation de gasoil. C´est certainement sur le prix à la pompe, que les financiers ont décidé d´agir sans tenir compte des effets néfastes de cette décision sur le fragile équilibre des petits budgets des ménages. Car il faut se mettre dans l´idée que les tracteurs agricoles, les groupes électrogènes des entreprises, les autocars, les camions et camionnettes qui transportent les denrées alimentaires, matériaux de construction et autres produits de consommation courante, marchent tous au mazout.
Et les intervenants sur la détermination des prix des fruits et légumes ou des produits de première nécessité n´ont pas attendu l´augmentation du gasoil pour assommer le consommateur qui va peut-être passer des vacances, groggy. Toutefois, s´il a des vacances.

arez1946@yahoo.fr

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha