Prévisions pour le 20 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
32
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
47
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
30
 Tamanrasset Min 22 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
30
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
4
 Saïda Min 16 °C Max 24 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 26 °C Max 35 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 21 °C
11
 Mila Min 18 °C Max 23 °C
4
 Ghardaïa Min 21 °C Max 31 °C
30
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Un monde dangereux

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

En chute libre dans tous les sondages émis dans son propre pays, le président George W.Bush vient d´effectuer une tournée dans les pays engagés dans la pacification de l´Irak pour redorer son image et atténuer le forcing des démocrates, pour avoir un calendrier de retrait des troupes américaines du bourbier Irakien. C´est à Sydney, en Australie, dont le gouvernement soutient pleinement la politique de Bush en Irak, que le président des Etats-Unis a visionné en compagnie de ses hôtes la dernière cassette de Oussama Ben Laden, le terroriste le plus recherché de la galaxie par toutes les polices du monde. Il faut dire que ce sinistre personnage, qui sème la mort surtout dans les pays musulmans, bénéficie d´une baraka extraordinaire. Même les services français qui avaient mis la main sur Carlos ou les services israéliens qui ont aidé a la capture d´Ocalan, n´ont pas pu situer à quelques milliers de km près l´endroit où se terre l´ennemi public numéro un, malgré les avancées scientifiques et la multiplication de paramètres; l´ancien allié de Washington reste introuvable. Est-il toujours à Tora-Bora enfoui dans un bunker insoupçonnable ou dans une misérable cabane de la zone tribale à la frontière afghano-pakistanaise, ou bien dans la jungle philippine au milieu d´insurgés prêts à donner leur vie pour leur chef suprême? A moins qu´il ne soit retourné tout simplement plein d´usage et de raison, vivre dans sa famille du Golfe, le reste de son âge! Les plus sceptiques pensent qu´il n´a jamais quitté les Etats- Unis et qu´il coule des jours tranquilles dans un ranch au Texas vivant comme un chanteur à la mode des droits d´auteur que lui rapporteraient les ventes de ses nombreuses cassettes.
Le seul commentaire qu´ait pu faire George W.Bush après avoir visionné le dernier succès de Ben Laden c´est: «Nous vivons dans un monde dangereux». La belle trouvaille! Quelle candeur! On ne la soupçonnait pas chez l´homme le plus puissant du monde. Il vient de s´apercevoir soudainement du danger qui guette sournoisement le plus pacifique des habitants de cette planète! Il faut conclure à l´énoncé de cette indiscutable vérité que, jusqu´à présent, tout baignait dans l´huile pour la famille américaine et qu´à part le fait qu´il a failli s´étouffer un jour en avalant un Bretzel sur son canapé, le chef de la plus grande et de la plus agressive des armées du monde, vivait dans un coucou en soie. C´est qu´il n´a pas dû, entre deux whiskies ou deux psaumes, avoir le temps de visionner ces terribles documentaires que les amis de la nature ont souvent tournés dans des conditions très inconfortables. Ces scientifiques vous le diront et nous le confirmeront: dans les airs, dans les mers et sur terre, le monde est dangereux. La lutte pour la survie est atroce. Tenez, la dernière fois, un ornithologue a montré deux oisillons d´une même couvée se battre pour avoir le plus de becquées possibles; le plus fort a poussé le plus faible hors du nid et un prédateur l´a saisi au vol. L´oisillon le plus fort aura ainsi double ration! Ainsi va la vie, le plus grand mange le plus petit et toutes les lois du monde ne pourraient rien changer à cette implacable loi de la nature. Ce qui est vrai pour les bêtes l´est aussi pour l´homme! Dès sa naissance (même avant, en tant que foetus), il est soumis aux dangers de l´environnement: bactéries, bacilles, virus, maladies infectieuses, accidents domestiques, accident de la circulation, accident du travail, huiles de tous genres, bombes artisanales ou industrielles, mines antipersonnel, kidnapping, roquettes, balles perdues, bombes ennemies ou amies, poignard d´égorgeurs, gégène, chiens policiers, geôliers sadiques...
Que dirait une famille irakienne qui reçoit sur la tête une bombe américaine à l´heure du f´tour: «Le monde est dangereux»! George W.Bush aussi.

arez1946@yahoo.fr

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha