Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 17 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 24 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Réchauffement

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ainsi les peuples sous-développés n´auront guère le loisir de sortir la tête de l´eau: ils seront toujours soumis aux volontés des grandes puissances qui leur communiquent leurs desiderata par l´intermédiaire de puissants lobbies qui agissent dans tous les domaines: recherche scientifique, médias, ONG...C´est pourquoi le discours relatif au modus vivendi change d´âge en âge, de génération en génération...
Tenez, par exemple, le problème du combustible. Jadis, l´homme, animal à sang chaud, avait besoin, pour augmenter ses chances de survie, de trouver une solution pour combattre le froid. Imaginez un instant l´état d´esprit d´un individu que la nature n´a pas pourvu de fourrure, le soir au fond d´une grotte humide. Imaginez le premier contact de cet homme avec le premier feu: feu spontané ou feu produit par la foudre.
Imaginez l´importance de ce nouvel outil pour un être désarmé et défavorisé. Reportez-vous à l´oeuvre de J.H.Rosny Aïné, La Guerre du feu, pour comprendre que celui qui possédait le feu équivalait à celui qui posséderait actuellement une bombe nucléaire. (Imaginez qu´à l´époque, un groupement humain puissant interdisant à un autre groupement le droit de posséder du feu et vous vous trouverez dans la situation que vivent certains pays comme l´Iran ou la Libye qui voudraient bien développer l´énergie nucléaire et qui se heurtent à l´égoïsme machiavélique des Occidentaux qui ont permis à tous leurs alliés [Israël, Pakistan] de faire tout à leur aise leurs recherches dans le domaine nucléaire.)
Donc l´homme s´est tourné vers le combustible disponible qui est le bois pour ses besoins domestiques et industriels. Puis il a découvert les vertus du charbon de bois puis de la houille tout en s´essayant dans la marche à l´énergie éolienne puis à l´électricité fournie par les barrages. Enfin, il découvrit le pétrole. Quand les Occidentaux firent main basse sur les puits d´or noir, un courant s´éleva dans l´opinion publique pour protéger les forêts mises à mal par une surexploitation: pas les forêts qui fournissent la matière première pour la pâte à papier, mais les forêts qui alimentent les foyers des populations défavorisées.
Les gardes forestiers devinrent les gardiens zélés du patrimoine colonial et des collaborateurs fidèles du système. Avec le développement de l´industrie automobile et l´augmentation de la consommation d´hydrocarbures, des voix autorisées se sont élevées pour alarmer l´opinion publique: le réchauffement climatique aurait pour origine la trop grande production de CO2.
Les pays possesseurs de centrales nucléaires enfourchent ce nouveau cheval de bataille pour limiter la production industrielle des pays émergents. Et tout le monde de montrer du doigt la Chine et l´Inde qui vont bientôt remplacer l´Europe et l´Amérique dans leur rôle de pollueurs.
Mais voilà, «car en écologie, il y a toujours un mais», un chercheur algérien vient de démontrer dans une brillante thèse que le réchauffement climatique ne serait dû qu´à l´augmentation de la salinité des eaux de mer.
Voilà qui va relancer le problème: comment diminuer la salinité des eaux? Comment éliminer le Na Cl présent sur 75% ou plus du globe? Les observateurs sont dans l´embarras surtout que les stations de dessalinisation des eaux de mer commencent à fleurir un peu partout.
Moi, je préfère penser que le réchauffement climatique serait dû surtout aux guerres chaudes ou froides et à la flambée des prix à la veille du Ramadhan.
Si Marx revenait, il réviserait sa théorie et dirait que c´est la lutte des classes qui serait à l´origine du dérèglement du climat et de beaucoup de choses.

arez1946@yahoo.fr

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha