Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 24 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
30
 Biskra Min 17 °C Max 30 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 24 °C
47
 Alger Min 19 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
30
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
34
 Ghardaïa Min 18 °C Max 23 °C
34
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

L’héritage filmique

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Si jamais vous êtes autorisés à visiter le fonds d´archives filmées de l´Entv situé au Centre national des archives, vous serez surpris par la profusion et la diversité des émissions conservées dans des boîtes en plastique récemment acquises ou dans des vieilles boîtes métalliques rouillées.
Des rayons très ordonnés avec un classement thématique cache un magasin rempli d´un fouillis de boîtes métalliques non encore identifiées où émissions étrangères voisinent avec des émissions locales. Une évaluation approximative fait état d´au moins trente mille boîtes.
Un capital: ce précieux capital est constitué d´abord de journaux télévisés, classés en journée ou en séquence selon l´humeur fantasque du gestionnaire du moment. Viennent ensuite les sketches qui sont prisés par la tradition des veillées du Ramadhan. Les documentaires sont peu nombreux face au stock impressionnant de reportages, genre affectionné particulièrement par tous les régimes qui se sont succédé dans ce pays et qui n´ont en commun que leur faiblesse pour la propagande.
Trois centaines de films de télévision, des kinescopes de dramatiques constituent avec les sketches le rayon fiction. Il y a aussi les chanteurs en direct, en play-back, en studio ou dans la nature, les émissions de variétés régulières comme rythmes et chansons ou circonstancielles comme des soirées de variétés en studio, à la salle Pierre Bordes ou à l´Opéra.
Ensuite viennent les émissions spécialisées comme La vie culturelle, Lumière culturelle, Fenêtre sur le monde, La terre et le Fellah, Images du monde, Images de l´Algérie, Culture pour tous, L´Algérie et le monde diplomatique, Le monde de la jeunesse, Magazine du Maghreb, El djil Saâd, La Tribune des travailleurs, Magazines du Centre, de l´Est, de l´Ouest et du Sud-Ouest et du Sud, Magazine de la femme, L´Algérie en une semaine. Il ne faut pas oublier les inoubliables émissions scolaires, les loughatouna et autres.
Les causeries religieuses, les tables rondes, les matchs de football, les versets du Coran constituent le reste du fonds filmique sans oublier bien sûr, la masse importante des discours des chefs d´Etat depuis De Gaulle jusqu´à Chadli.
Cette variété de thèmes et de titres reflète la préoccupation des régimes pour informer selon ses buts, avoués ou non, et accessoirement divertir une population citadine. Mais à l´intérieur de cette variété thématique réside une autre variété de supports, car la télévision française et la RTA étaient tributaires de producteurs extérieurs.
C´est ainsi que les documentaires tournés par des agents externes ou commandités par les diverses institutions officielles françaises sont des copies commerciales tirées à partir d´un film négatif alors que les journaux télévisés, les reportages et les magazines sont tournés sur pellicule inversible de qualité moindre.
Des variétés diffusées en direct sont conservées sur des kinescopes, film inversible mis en contact avec l´image cathodique: la qualité de l´image souvent délavée, laisse à désirer, mais elle reste le seul témoignage émouvant de certains personnages qui ont quitté les plateaux d´une manière ou d´une autre.

arez1946@yahoo.fr

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha