Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 34 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 28 °C
34
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 28 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
32
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 11 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 19 °C Max 30 °C
32
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Les envahisseurs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Quand l´homme, ignorant, n´arrivait pas à déterminer les causes de certains phénomènes, il les attribuait à des facteurs surnaturels, à des divinités. Depuis l´Antiquité, quand l´homme a commencé à porter ses yeux interrogateurs sur la voûte céleste, il est arrivé à associer certains changements dans la course des corps célestes à des événements terre à terre. Ainsi, la naissance du Christ aurait été associée à l´extraordinaire luminescence d´une étoile, jusque-là ordinaire. Une explosion de Supernova sans doute. Ainsi, les mauvaises récoltes, les épidémies, les catastrophes naturelles sont souvent associées à un passage de comètes. De là, beaucoup de superstitions. C´est ainsi que sont nées, après, l´astronomie, l´astrologie et la science-fiction. La première fait toujours d´énormes avancées grâce aux progrès de la science et des techniques. La seconde a toujours beaucoup de succès chez les âmes naïves. Quant à la troisième, elle est un excellent dérivatif pour l´homme contemporain déçu par une réalité trop prosaïque, qui trouve là un tremplin pour une imagination débordante. D´ailleurs, la littérature comme le cinéma s´en sont donné à coeur joie pour exprimer les fantasmes et les angoisses de l´homme. Mais doit-on conclure que l´activité des étoiles influence quelque peu ce qui se passe sur cette terre: les éruptions et les vents solaires en sont des exemples probants. Mais une comète ou une météorite, quels effets peuvent-elles avoir sur la vie terrestre?
Un célèbre film anglais (Le village des damnés), qui eut droit à deux versions (noir et blanc puis couleur), est l´exemple de l´effet néfaste d´un facteur exogène. La science a pu déterminer, non sans quelques âpres controverses, que la disparition des dinosaures serait due à la chute d´une comète sur le golfe du Mexique, provoquant une nuit planétaire qui dura de longues années entraînant la disparition de nombreuses espèces animales et végétales.
A la fin du XIXe siècle, une comète explosa au-dessus de la Toungouska en Sibérie, créant un paysage apocalyptique sur plusieurs kilomètres carrés de la taïga sibérienne. Cette semaine, c´est le Pérou qui est victime d´une épidémie mystérieuse: la cause en est attribuée à une météorite qui s´est abattue sur ce pays andin. En regardant ce qui se passe au Pérou, on peut, sans se tromper, en raisonnant par analogie, penser que notre pays a dû subir une avalanche de météorites, en regard des nombreux maux qu´il a connus ces dernières années: épidémies, séismes, inondations, terrorisme, pénuries, émeutes, incivisme, délinquance, fuite des cerveaux et des muscles, marasme économique et culturel, détournements...
Mais les scientifiques sont formels: il n´y a pas eu de chute de météorites sur le Polygone étoilé. On peut conclure alors, puisque le mal ne peut venir que de l´insondable espace, que nous avons été gouvernés par des extraterrestres. Car, comme chacun le sait, l´Algérie, ce n´est pas le Pérou.

arez1946@yahoo.fr

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha