Prévisions pour le 23 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 34 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 25 °C
34
 Biskra Min 19 °C Max 33 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 18 °C Max 28 °C
34
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 17 °C Max 28 °C
34
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
32
 Mascara Min 16 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 21 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 33 °C
28
 Tindouf Min 24 °C Max 35 °C
32
 Khenchela Min 11 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
32
 Ghardaïa Min 19 °C Max 30 °C
32
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Modes de vie

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Les sujets de dissertation ne manquent pas actuellement tant les préoccupations sont nombreuses: cherté de la vie, aspect rébarbatif de la patate importée, accidents de la route, comportement des chauffeurs, privatisation rampante des entreprises, lutte contre le terrorisme résiduel, activité somnolente de l´APN, cours du pétrole, réchauffement climatique, liberté de la presse, situation de l´enfance, intempéries et leurs effets sur l´activité humaine dans l´est du pays, campagne de diabolisation de l´Iran aux USA, Sarkozy chez les Schtroumpfs, la nouvelle loi française sur l´immigration, la vie syndicale au temps du choléra, les progrès de la maladie de la langue bleue chez les bovins de Sa très gracieuse Majesté très british, la nouvelle loi de finances pour 2008, la route de la drogue, les aventures de Sonatrach en Espagne, l´influence d´Al Jazeera sur les jeûneurs algériens, les courbes voluptueuses des détournements en Algérie, la liberté de la presse en Afrique du Nord, le trafic aérien, le trafic de devises, le trafic d´influences, les soirées ennuyeuses devant la télévision...Enfin, il y a de quoi écrire un volumineux ouvrage sur tout ce qui va et surtout sur ce qui ne va pas dans notre cher pays. Ah! j´oubliais le soleil resplendissant et les deux dinars par bouteille de Coca-Cola qui iront au Croissant-Rouge. Evidemment, en cette période de forte inspiration, il est inutile de faire des prospectives, des supputations ou de s´aventurer dans les méandres de la science-fiction: les projets couchés sur papier, laissons-les à leurs auteurs. C´est après ce bref tour d´horizon que ma charmante collègue Meriem m´avait demandé, avec sa mine pétillante, de me pencher sur le mariage parce que j´évoquais quelques minutes auparavant le changement de comportement chez les individus qui ont eu un jour l´idée (bonne ou mauvaise) de se mettre la corde au cou. Comme dit le poète, s´il faut se pendre un jour autant choisir une corde de qualité. Sacha Guitry que l´on remet au goût du jour sur les scènes et les plateaux français après quelques décennies d´oubli, ne disait-il pas, lui qui avait connu tant de déboires conjugaux: «Les femmes sont faites pour être mariées et les hommes pour rester célibataires: voilà le drame.» Sans entrer dans le détail des innombrables conflits qui peuvent surgir entre deux individualités décidées à s´unir pour le meilleur et pour le pire, il y a lieu de noter avant tout les changements qui interviennent dans le mode de vie. Comme disait mon ami Hassan qui en a vu de toutes les couleurs: «Avant, j´étais un célibataire insouciant, ma tête était emplie de rêves merveilleux, comme une rencontre avec une princesse charmante même aux pieds nus. Je vivais avec l´oreille sur les radios du monde et les yeux rivés sur toutes les lectures possibles. J´avais des amis et dépensais sans me soucier des fins de mois. Maintenant, dans ma solitude à deux, je compte mes sous soir et matin, et je n´ai plus le temps de lire. Je n´ai plus le droit d´écouter la radio, sauf en voiture, et je ne fais que des cauchemars.»

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha