Prévisions pour le 19 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 37 °C
30
 Laghouat Min 19 °C Max 28 °C
30
 Batna Min 16 °C Max 29 °C
47
 Biskra Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 26 °C
39
 Alger Min 21 °C Max 27 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 26 °C
11
 Annaba Min 22 °C Max 29 °C
12
 Mascara Min 19 °C Max 28 °C
39
 Ouargla Min 25 °C Max 35 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tindouf Min 21 °C Max 35 °C
34
 Khenchela Min 16 °C Max 28 °C
47
 Mila Min 18 °C Max 27 °C
47
 Ghardaïa Min 22 °C Max 32 °C
30
Accueil |Chroniques | Le revers de la médaille |

Alerte à Malibu

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Tout comme le désert aride est parsemé d´oasis verdoyantes, des pays riches ont des poches de misère affligeante qui font tâche dans le paysage rassurant de la prospérité et du luxe. Cette coexistence de richesse et de pauvreté n´est pas seulement l´apanage des pays sous-développés: les grandes puissances cachent très bien leurs plaies inhérentes au système injuste qui les gouverne. Et c´est seulement à l´heure des grandes catastrophes que ce mal honteux est mis au grand jour. La détresse humaine s´affiche alors comme la plus grande injustice vécue.
Tous les téléspectateurs ont en mémoire ces images idylliques de villas luxueuses qui ressemblent à des palais des Mille et Une Nuits, ces façades blanches, ces grands palmiers, ces vastes allées, ces maisons de briques rouges qui saignent un décor vert, ces grandes plages de sable fin et doré où de pulpeuses naïades, toute gorge en avant, courent au ralenti, une planche de surf à la main... Toutes les séries TV où les cocktails coulent avec de drôles de noms ont pour cadre ce décor paradisiaque de la côte californienne, point de chute du rêve américain. Santa Barbara, Dynasty, Falcon Crest ou Alerte à Malibu sont les titres qui font rêver les midinettes tentées par le luxe et la vie facile.
Il faut dire que bien plus que la ruée vers l´or qui a joué un rôle important dans le peuplement de la Californie, le développement de l´industrie cinématographique a contribué à installer une prospérité durable dans cette vallée heureuse qui est l´eldorado pour certains, Sodome et Gomorrhe pour d´autres.
Tous les artistes américains, les industriels de Silicon Valley ont construit des résidences dans ces banlieues de San Francisco et de Los Angeles, dont le climat méditerranéen est attisé par le désert tout proche.
Mais comme dans tous les films catastrophes chers à Hollywood, c´est dans ce havre de paix et de quiétude que se tapit la tragédie. Bien qu´avertis depuis longtemps d´un éventuel tremblement de terre qui ébranlera la région, les habitants de cette région ont continué à vivre sans souci.
Mais c´est le feu qui, depuis quelques années, revient régulièrement à pareille saison semer le doute dans les esprits. Mais la Californie n´est pas la Géorgie, Etat majoritairement noir: elle est peuplée essentiellement de Blancs, de riches Blancs et de leurs employés hispaniques. C´est pour cette raison que, dès l´annonce de la catastrophe, des moyens humains et matériels ont été mobilisés pour venir en aide à la population: une armée de pompiers, des escadrilles de canadairs et des fournitures de plats préparés pour faire patienter des sinistrés habitués à la dolce vita. Arnold Schwarzenegger a promis que «l´Etat» fera tout pour venir en aide aux victimes de l´incendie.
Même George Bush est monté au créneau pour assurer de sa disponibilité: on est loin des conditions épouvantables qu´ont vécues les habitants de la Nouvelle-Orléans pendant cinq jours avant que Bush «ne sorte de sa réserve» et que Condoleezza finisse son shopping. Il faut se souvenir que la mère Bush était catastrophée de voir les réfugiés affluer vers le Texas.
Tout comme en Géorgie, toutes les prises de vues ont été soigneusement filtrées.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha