Prévisions pour le 24 Septembre 2018

 Adrar Min 24 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 26 °C
32
 Biskra Min 21 °C Max 34 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 20 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 19 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
34
 Oran Min 22 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 33 °C
47
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
32
 Mila Min 15 °C Max 27 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Chroniques | L’envers du décor |

Sortir du verre d’eau

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Maintenant que la «bombe» du contrôle technique des véhicules est désamorcée, on peut parler calmement de la mise en conformité de notre parc roulant, dont l´état est l´une des premières causes des accidents de la route. Autour de 4000 morts et des milliers d´handicapés, chaque année, c´est énorme. C´est une catastrophe majeure qui veut s´installer dans le cours normal de la vie du pays. Plus que le terrorisme, que les séismes, que les inondations, que tout autre calamité naturelle, la route «tue» chez nous en toute impunité.
On a la nette impression que nos responsables ne trouvent pas par quel bout appréhender le problème. Celui qui s´occupe des transports renvoie sur celui des routes. D´autres fois, c´est carrément la population qui est accusée de conduire comme de se conduire. Celui du commerce fait le dos rond pour se faire oublier. Enfin, nos policiers et gendarmes font plus une fixation sur les portables que sur les freins défaillants des véhicules qu´ils interceptent. Dans cette «tuerie» il y a la machine, l´homme et la route. Problème pluridisciplinaire, donc, qui concerne le gouvernement et non point un ministère seulement. Un problème où la compétence et l´autorité ne doivent pas se diluer dans les allées de la coordination.
Pour la machine, il y a le contrôle technique dont on a eu la bonne idée d´instaurer et qu´il a juste fallu revoir la réorganisation. C´est fait. Quoiqu´il faudra aussi penser à contrôler les véhicules neufs, un à un, chez le concessionnaire et non pas harceler l´acheteur. A ce contrôle technique, il est impératif d´y ajouter l´assainissement du marché de la pièce détachée et surtout le débarrasser de la contrefaçon. Sans quoi la conformité ne pourra jamais être atteinte.
Pour les routes, le projet d´autoroute Est-Ouest actuellement en cours peut laisser espérer une baisse des morts sur la route. A condition, toutefois, que la gestion, la maintenance et l´entretien de ce grandiose ouvrage soient assurés avec sérieux et compétence. Ceci devrait entraîner par voie de conséquence la réhabilitation des structures de voiries à tous les échelons (APC, Daïras, wilayas,...). C´est du domaine du possible. La volonté politique peut produire le miracle.
Reste l´homme! Et c´est la partie la plus importante du problème. Sans vouloir être excessif, le conducteur, voire aussi le piéton sont les premiers responsables des accidents. Par leur indiscipline, leur inconscience mais aussi par ignorance. Là il faut d´abord et surtout de la prévention et juste un peu de répression.
La prévention est affaire d´éducation et de communication. Il ne s´agit surtout pas de coller quelques affiches de passages protégés dans les préaux des écoles ou appeler de temps à autre des scouts à la sortie des classes pour croire la mission remplie. Même les semaines de prévention routière de nos policiers et gendarmes produisent le même effet que de vouloir nettoyer l´Océan à l´aide d´une cuillère.
Il nous faut trouver cette expertise qui puisse allier éducation et communication et aboutir à un programme soutenu et à plusieurs volets qui va de l´école jusqu´aux routes en passant par les foyers. En impliquant l´école, les médias lourds et tous les espaces qui peuvent contenir des supports tels que les stations-service, les autoroutes en rase campagne et pas seulement aux abords des villes, etc...
On n´informe pas des automobilistes avec des placards publicitaires dans les mairies et les accuser de ne pas s´y être conformés comme cela a été entendu.
Avec une prévention de haut niveau, la répression peut être lourde. En toute justice!

(zoume6@hotmail.com)

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha