Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
32
 Annaba Min 22 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 15 °C Max 29 °C
32
 Ouargla Min 24 °C Max 32 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
39
 Mila Min 17 °C Max 27 °C
12
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Chroniques | L’envers du décor |

Demain, dès le matin il fera nuit

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une éclipse solaire aura lieu demain vendredi. Jour de grasse matinée. On aura l'impression à 10 h. d'être à l'heure du coucher du soleil. Il faudra se protéger les yeux. Il faudra aussi penser à cette énergie solaire que nous n'avons pas encore domestiquée. Au nord avec moins de soleil ils font plus d'électricité. Pourquoi?...

Une journée pas comme les autres. Le vendredi, en Algérie, c'est jour de repos hebdomadaire. Demain donc, le réveil sera différent. Il y a ceux qui font la grasse matinée. Ceux-là ne verront rien. Il y a ceux qui ne changent pas leur habitude de se réveiller normalement. Ou presque. Demain, une surprise les attend. Une éclipse solaire aura lieu entre 9h et 11h 30 mn. C'est-à-dire que la Lune va progressivement nous cacher le Soleil.
Sur Terre l'obscurité suivra cette progression. Le moment de la plus forte obscurité ne durera que quelques minutes. C'est un phénomène naturel qui se produit cycliquement. Dimanche dernier, le Craag (Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique a publié un communiqué, précisant que plus de 50% du Soleil sera caché par la Lune au nord du pays. Il prévoit la plus grande obscurité à 10h10mn. L'observation de l'éclipse ne sera pas la même sur l'ensemble du territoire. Le centre publie sur son site Web (www.craag.dz) les horaires de visibilité de l'éclipse à partir de toutes les villes du pays. Si pour certaines parties du monde comme l'Islande et l'Ecosse l'éclipse sera totale, en Algérie elle ne sera que partielle. L'événement mérite qu'on en parle. Pour plusieurs raisons. D'abord, pour que chacun puisse enrichir sa propre culture générale. Ensuite et surtout pour attirer l'attention sur les précautions à prendre, avant de fixer des yeux l'évolution du phénomène. Ceci le Craag n'en parle pas. Ce n'est pas dans ses attributions. Cela relève de la santé publique. Regarder l'éclipse à l'oeil nu expose les yeux à des risques de lésions. Les lunettes de soleil classiques ne protègent en rien contre ces risques. Il faut des lunettes spéciales. Comme elles ne sont pas disponibles dans nos pharmacies, la prudence exige de ne pas être trop curieux.
A regarder furtivement. Pour se faire une idée, il faut savoir que la meilleure protection n'est obtenue qu'avec un masque à souder. L'inconvénient est que ce type de masque ne permet pas une grande qualité de l'image. Ceci dit, le phénomène que l'on observera demain se produit à rythme régulier que la science a établi mais assez complexe pour le commun des mortels. Au-delà de cet aspect d'attraction, un nouveau problème se pose et qui est lié à l'énergie solaire exploitée par plusieurs pays à des taux variables. On apprend que l'Europe produit environ 10% de son énergie à partir du solaire. Pour un continent pas très ensoleillé, c'est énorme. Surtout que l'exploitation de cette source d'énergie n'a pas encore atteint sa pleine capacité. Les recherches pour son plus grand développement sont toujours en cours. Du fait de ces 10% (90.000 mégawatts) de production électrique à partir du solaire, l'Europe craint une panne de courant assez importante à cause de cette éclipse. Une panne en cascade vu l'interconnexion du réseau européen. Certains veulent minimiser l'ampleur de cette panne, pourtant les sociétés qui distribuent l'électricité dans le Vieux Continent sont unanimes pour dire que l'éclipse entraînera une baisse brutale de l'énergie solaire qui doit être aussitôt compensée par d'autres moyens.
C'est dire faire tourner à plus grand régime les traditionnelles centrales électriques demain matin. Ce qui, de fil en aiguille, nous oblige à quitter le phénomène naturel de l'éclipse pour celui de l'exploitation de l'énergie solaire. C'est le Sud qui possède le plus important gisement d'énergie solaire, mais c'est le Nord qui exploite et consomme le plus cette énergie avec beaucoup moins d'ensoleillement. Et là on s'aperçoit du déséquilibre anormal dans l'exploitation de cette richesse naturelle. On s'aperçoit que le Nord dispose du savoir-faire qui lui permet d'investir dans la recherche et le développement de cette énergie. Le Sud n'a pas les mêmes dispositions et assiste impuissant à la déperdition de cette source qu'il ne peut pas canaliser. L'Afrique en général et l'Algérie en particulier devraient, sans tarder, chercher les voies et moyens pour rattraper le retard technologique dans ce domaine. Ni l'Europe ni les autres pays avancés ne nous ferons cadeau de leur savoir-faire. Dans le meilleur des cas ils tenteront, de bonne guerre, de monnayer tout transfert technologique à leur profit. C'est déjà dans l'esprit du projet «Désertec». On aura beau spéculer sur la durée de vie des réserves d'énergie fossile, l'avenir de l'humanité sera irrémédiablement assuré, tôt ou tard, par les énergies renouvelables.
Notamment par le solaire, dont on parle aujourd'hui. L'éolien concerne plus le Nord qui ne s'en prive pas d'ailleurs. Il n'en demeure pas moins que le constat est plus facile que la solution du problème. Le savoir-faire ne s'achète pas, il se cultive. Il est au tréfonds de l'homme. Dans son intelligence. Dans ses capacités intellectuelles. Les pays du Sud ont un énorme travail à faire dans cette direction. Pour rester dans la bonne humeur, le mieux est de revenir à l'éclipse de demain. Pour dire que le spectacle vaut la peine d'être vu. Il faut le dire aux paresseux de la grasse matinée. Il faudra les réveiller. Demain et tous les jours suivants!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha