Accueil |Chroniques | On remet ça |

Communication

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«La communication consiste à comprendre celui qui écoute.» Jean Abraham

La façon de le dire est quelquefois plus importante que ce que l'on a à dire. Les gens qui ont le sens du commerce l'ont compris depuis longtemps. D'ailleurs, à l'origine, le mot commerce avait le sens de relation. C'est la raison pour laquelle des patrons avisés ont créé au sein de leurs entreprises des départements de «communication» même si certains prétendent l'avoir fait qu'à titre d'expérience. De nombreuses agences de communication gérées par des gens bien introduits dans les méandres du système économico-administratif ont poussé comme des champignons et proposent leurs services même à des entreprises qui disposent déjà de cellule de communication et de marketing. Communiquer, c'est avant tout avoir des relations. Le reste n'est que littérature...
Les cellules de communication ont pour premier objectif d'améliorer les chiffres de vente dans les entreprises purement commerciales. Elles ont pour tâche aussi d'améliorer l'image de marque de l'entreprise ou de l'institution ou de servir d'interface entre le citoyen et l'administration. La communication étant l'art de transmettre un message d'un point vers un autre, d'une personne vers d'autres. Pour que le message soit perçu d'une façon optimale, il y a l'art et la manière de le formuler. Quand c'est un message écrit, la construction des phrases, le choix des mots sont essentiels. La grammaire, le vocabulaire, la rhétorique, la syntaxe et le style sont les moyens d'exprimer le message. Dans le choix des mots, le vocabulaire et son étendue sont mis à contribution pour exprimer l'idée de l'expéditeur avec toutes les nuances. C'est là que la sémantique intervient et où l'écrivain est appelé à jongler avec le contenu et le contenant. Le responsable en communication doit, avant tout, maîtriser la langue ou les idiomes du pays où il exerce ses talents comme il doit savoir récupérer à son profit les diverses formules à la mode pour les injecter savamment dans son discours. L'humour et la dérision sont les clés d'une bonne communication.
Quand le message est audiovisuel, c'est-à-dire quand il sollicite l'attention des yeux et des oreilles, sa facture devient plus élaborée, poids des mots, choc des photos, le tout emballé dans une calligraphie séduisante ou avec une musique appropriée capable d'attirer l'attention du plus distrait des badauds. Il ne faut pas oublier non plus que dans l'attirail des publicitaires, c'est le logo qui est le plat de résistance du maître en communication. Sur l'affiche ou en haut de la page, il doit tout de suite situer l'ambiance, l'atmosphère ou le monde dans lequel le sujet est sollicité à venir. Evidemment, à cette panoplie, il faut joindre les couleurs qui font partie de la vie. Cependant, le succès d'une bonne communication peut dépendre aussi de la constante répétition d'une formule qui, si elle est bien tournée, peut devenir un slogan qui sera repris et passera de bouche à oreille pour devenir une rengaine apprise par tous. Les pastiches de chansons en sont les meilleurs exemples.
La première qualité d'un homme politique est d'abord de savoir transmettre son message au moment voulu avec les mots qu'il faut, sans laisser la moindre occasion à son auditoire de se tromper de sens. Les hommes politiques les plus habiles qui font de l'ambiguïté leur marque déposée, laissent tout au moins à leurs lecteurs ou à leurs auditeurs le soin de lire entre les lignes. C'est le cas pour les prêcheurs. Mais communiquer, c'est avant tout appeler un chat, un chat, vérifier ses sources avant de prononcer une bruyante et éphémère vérité qui se transformera le lendemain en tonitruante et durable bourde.
Communiquer, c'est avant tout, chercher à plaire!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (1)

camille - France 26/09/2012 15:16:43
Bonjour, très bon article, pouvez-vous cependant svp me dire d'où est issu cette citation de Jean Abraham ?
1
total :1| Affiché :1 - 1

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha