Prévisions pour le 24 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
30
 Laghouat Min 17 °C Max 30 °C
34
 Batna Min 12 °C Max 26 °C
32
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tlemcen Min 19 °C Max 29 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 27 °C
32
 Saïda Min 20 °C Max 30 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
34
 Mascara Min 18 °C Max 31 °C
32
 Ouargla Min 22 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 23 °C Max 27 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 37 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 12 °C Max 25 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 28 °C
34
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
32
Accueil |Chroniques | On remet ça |

Les marrons du feu

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

"Deux dangers ne cessent de menacer le monde; l'ordre et le désordre." Paul Valéry

L'intrusion violente des forces américaines et la greffe forcée des «printemps arabes» auront porté un coup fatal aux dictatures laïques des pays musulmans et auront suspendu une menace constante au-dessus des minorités ethniques et confessionnelles de ces pays. Ce sont les affres de l'histoire qui créent les minorités et par-delà, le communautarisme. On dit que Dame nature, dans sa générosité infinie et dans son incommensurable pouvoir de créativité, a su donner des dons supplémentaires aux êtres qu'elle a créés faibles par ailleurs. Celui qui est faible et vulnérable, elle l'a doté d'une agilité et d'une rapidité extrêmes. Celui qui est petit, elle lui a donné des armes redoutables qui lui valent le respect des plus grands. D'ailleurs, si vous l'avez remarqué et si vous faites un effort de rétrospection, vous constaterez, en faisant appel à vos plus vieux souvenirs, que dans votre classe, où une trentaine d'élèves s'efforcent de se faire une place au soleil, il y a toujours un petit camarade, petit par la taille bien sûr, qui se faufile: on ne le remarque pas...au départ. Ce n'est que quand il s'adjuge les lauriers de fin d'année qu'il devient visible. S'il n'est pas plus intelligent que la moyenne, il est plus industrieux, plus acharné à réussir. Et s'il ne peut pas se faire respecter par la force du poing, il est doué d'une irrésistible sympathie qui lui attire l'amitié des grands échalas qui ont tout dans les biceps et rien dans la tête. Ce qui est vrai pour les individus l'est aussi pour les peuples.
L'Histoire est riche en exemples de nations qui ont été détruites par les invasions, les guerres, les spoliations et dont les populations ont été poussées sur les routes de l'exil pour trouver une terre plus accueillante, un ciel plus clément. Les juifs, les Kurdes, les Arméniens, les Grecs, les Palestiniens font partie de ces peuples qui ont perdu une partie ou toute leur patrie et qui sont allés former ailleurs des communautés. Mais il n'y a pas que la guerre qui fait partir les hommes: les difficultés économiques, les famines répétées, le chômage, les dictatures politiques, l'intolérance religieuse font déplacer des masses humaines plus discrètement que ne le font les guerres. Et ces exilés vont connaître, sur leur terre d'accueil, des conditions d'existence plus acceptables mais ils devront faire face à des difficultés d'un autre ordre: ils devront faire les tâches les plus rébarbatives (celles que ne veulent plus faire les citoyens préétablis), ils seront rejetés par la société qui les a accueillis et logeront à la périphérie des villes ou dans des bidonvilles sordides. Mais toutes ces souffrances, ces humiliations vont contribuer à forger une solidarité à toute épreuve entre les membres de ces minorités.
L'entraide et l'assistance mutuelle seront une règle générale pour tous les membres de la communauté. Chaque minorité va ainsi se spécialiser dans une activité, un métier, dans un créneau bien précis qui les distinguera des autres. Ils seront plus industrieux, économes jusqu'à l'austérité et réaliseront des performances économiques enviables. Et quand leur niveau de vie égalera ou dépassera celui des nationaux préétablis, ils souffriront de nouvelles persécutions qui feront d'eux les boucs émissaires et les victimes des calculs politiques de gens sans scrupules, avides de pouvoir.
Les juifs, bien que n'étant qu'une minorité confessionnelle, seront longtemps persécutés par tous les régimes féodaux qui s'en serviront de boucs émissaires pour atténuer les crises que subissent leurs systèmes.
Le paroxysme sera atteint après l'avènement du nazisme au pouvoir. Les Arméniens et les Grecs sont chassés d'Asie mineure par les Turcs. Les Serbes auront essayé de persécuter les Albanais devenus majoritaires au Kosovo. En Inde, le Parti nationaliste multiplie provocations, attentats et massacres contre les minorités chrétienne et musulmane.
Les minorités chrétiennes ont subi d'atroces persécutions en Irak tandis que celles d'Egypte essuient provocation sur provocation. Mais ce seront surtout les Kurdes assis sur plusieurs frontières qui ne retrouvent pas leurs billes dans ce jeu truqué: la place importante qu'occupe la Turquie dans l'échiquier de l'Otan pèsera encore longtemps dans leur avenir.
Seuls Israël et les dynasties arabes peuvent encore tirer les marrons du feu.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha