Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 31 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Chroniques | On remet ça |

Terrorismes

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«La mode est la méthode la plus irrésistible et la plus efficace de manipuler de grandes collectivités humaines.» Konrad Lorenz

Avant, il y avait la politique et la diplomatie pour continuer la guerre. Depuis plus d'un siècle, les régimes bourgeois ont introduit une nouvelle forme de guerre: le terrorisme. Le terrorisme est le moyen de faire entendre sa voix pour les groupes humains qui n'ont ni les moyens humains et matériels pour faire une guerre, ou qui n'ont pas de base populaire pour mener une action politique ou une guérilla. Au départ, il y avait les mouvements anarchistes qui s'illustraient dans des actions spectaculaires contre le régime en place: l´extrême gauche ou... l´extrême droite, utilisent des formes d´actions violentes pour attirer l´attention de l´opinion publique sur une situation donnée. Et souvent, ces groupuscules organisés en bandes, attaquent là où cela fait le plus mal à la caisse.
La plus célèbre d´entre elles en France fut la bande à Bonnot qui n´hésitait pas à attaquer des banques et à assassiner des serviteurs de l´Etat bourgeois. Plus près de nous, c´est en Allemagne que la Bande Baader-Meinhoft va se distinguer par des enlèvements d´industriels contre rançon et des assassinats politiques: ils seront impitoyablement exécutés en prison par un pouvoir pourtant réputé respectueux de la légalité.
En Italie, les Brigades Rouges vont procéder, toujours à des fins politiques, à des attentats (bombes, exécutions) et à des enlèvements contre rançon.
L´assassinat d´Aldo Moro, chef de la droite modérée italienne va sonner comme un glas pour l´organisation terroriste: désormais, elle a prouvé son glissement vers les groupes maffieux qui orchestrent la vie économique italienne. En France, c´est Action Directe qui, dans les années 1970, va se manifester par des attentats contre des objectifs purement militaires et institutionnels. Ses membres vont être arrêtés et sont jusqu´à présent incarcérés. Mais ce sont les groupes islamistes qui font à présent le plus parler d´eux grâce à des actions terroristes sur les quatre continents: attaques de bâtiments US, bombe dans l'ambassade US au Kenya, prise d'otages dans un petit village d'Ossétie, dynamitage de boîtes de nuit fréquentées par les touristes occidentaux en Indonésie, prise d'otages dans un théâtre de Moscou... L´enlèvement des touristes allemands par le groupe salafiste de Abderrezak le Para contre une rançon conséquente, relance le débat sur le financement des bandes terroristes par des actions visant à renflouer les caisses de groupuscules coupés de leur base de soutien. Les enlèvements et les prises d'otages vont permettre à ces organisations qui se réclament pour la plupart d'Al Qaîda, de se constituer un trésor de guerre grâce aux pays européens qui ne rechignent pas à mettre la main à la poche...
Actuellement, ces mouvements n'ont apparemment plus besoin d'argent puisqu'ils enlèvent des Européens uniquement pour essayer d'influer sur la politique étrangère de leurs anciens maîtres. Encouragés au départ par les Américains qui les ont utilisés contre l´Urss, ils se sont retournés contre leurs maîtres, une fois l´ogre russe abattu. Sans les Américains et les pays de l'Otan, ces groupes n'auraient pas existé. L'armada de l'Otan st les finances des roitelets arabes ont supprimé le dernier rempart contre ces groupuscules manipulables à souhait: la disparition des dictateurs comme Saddam et El Gueddafi permet aux pays de l'Otan d'intervenir à volonté dans des pays livrés au chaos. La tournure que prennent les évènements dans les pays africains arabes permet de poser l'éternelle question: à qui profite le crime? C'est-à-dire la destruction des trois tours du WTC.Ou combien de mouvements impliqués dans l'imbroglio malien émargent à l'Otan?

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha