Prévisions pour le 27 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 31 °C
23
 Laghouat Min 17 °C Max 24 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 21 °C
30
 Biskra Min 17 °C Max 30 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 12 °C Max 24 °C
47
 Alger Min 19 °C Max 25 °C
32
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 18 °C Max 23 °C
30
 Mascara Min 15 °C Max 27 °C
30
 Ouargla Min 20 °C Max 27 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 21 °C Max 31 °C
30
 Tindouf Min 23 °C Max 32 °C
34
 Khenchela Min 8 °C Max 20 °C
30
 Mila Min 12 °C Max 24 °C
34
 Ghardaïa Min 18 °C Max 23 °C
34
Accueil |Chroniques | On remet ça |

Ville bidon

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Toutes les classes dominantes du monde ont eu le même phantasme: débarrasser la capitale de leur pays des plus pauvres afin, croient-ils, d'éliminer tous les inconvénients générés par un développement non maîtrisé.
Gouverner, c´est prévoir, dit-on dans les cercles où les calculs politiques sont surtout faits de combinaisons où les inconnues ne sont pas forcément des inconnues, puisqu´on les envisage...
Mais gouverner, c´est aussi prévoir à long terme et même, très long terme.
On se souvient bien de la boutade de ce regretté Kaïd Ahmed qui lança un jour: «Le plan quadriennal, on le réalisera même au bout de dix ans...»
Il avait raison le bonhomme, la prévision à long terme ne fixe pas seulement des échéances avec des dates butoirs (encore que les délais sont et doivent être respectés dans les pays où la rigueur est le mètre-étalon...) mais se focalise sur un but précis à atteindre avec les moyens du bord, un oeil fixé sur le flux financier et l´autre sur le climat politique.
C´est pour cette raison que les hommes politiques sensés, les décideurs éclairés seulement par l´intérêt national et l´amélioration des conditions de vie de la population élaborent des plans de travail avec des objectifs fixes.
Le respect de ces objectifs est, en général, la vertu cardinale que doivent défendre ces décideurs quels que soient les aléas politiques.
On a vu dans le passé des décisions insensées dignes du roi Ubu: écarter un projet de GNL 4 au profit de la construction d´un centre commercial qui est actuellement hanté par les fantômes de la tchi-tchi des années 1980! On peut citer comme exemple, le lancement des travaux du métro parallèlement au PAP: c´est le PAP qui a eu le dernier mot, puisqu´il concerne le principal organe du corps humain, l´estomac.
On peut citer, par exemple, le projet «Fatia» qui, pendant vingt ans, a voyagé entre Tiaret et Milan, avant de se perdre dans le triangle des Bermudes...
Mais il y a d´autres projets qui, tels des serpents de mer, refont surface, de temps à autre, au gré de l´activité de certains hommes politiques et de la médiatisation de leurs agitations...
Parmi ceux-là, le plus ancien, celui dont on parle le plus et qu´on ne voit jamais, celui qui demeure le premier mirage aux portes du désert, celui qui joue à l´Arlésienne dans la farce qu´on nous joue depuis bientôt trente années, c´est le projet de création de la ville de Boughezoul, dans le périmètre le plus défavorisé du polygone étoilé, le Titteri.
Il y a bien longtemps que des voix patriotes ne cessent d´attirer l´attention des décideurs sur la mince bande verte dont la nature nous a dotés et qui rétrécit chaque jour sous les avancées d´un béton qui désertifie plus que le sable.
Pourquoi tant de retard pour réaliser une ville qui peut soulager la capitale? Y a-t-il un lobby du foncier qui s´y développe?
Comment se fait-il que le barrage qui alimente cette petite localité (barrage qui date de 1937, année de la parution du livre d´or de la colonisation qui célèbre les Algériens collabos), n´ait pas été dépollué?
Pourquoi l´autoroute Est-Ouest ne passe-t-elle pas par ces lieux déshérités pour y amener l´activité économique nécessaire à l´épanouissement d´une cité prospère.
Attend-on un tremblement de terre majeur pour y transporter nos pénates?
A moins que ce projet ne soit mis sous le boisseau rien que pour servir de refrain à des candidats en mal de programme!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha