Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 26 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 17 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 26 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 24 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
30
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Chroniques | On remet ça |

Rêves

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Au lieu de rêver ta vie, vis ton rêve!» Anonyme

Les hommes politiques font des promesses puis les oublient, ou font semblant de les oublier. Les entrepreneurs privés en mal de subventions ou de facilités administratives, leur emboitent souvent le pas. C'est ainsi que l'un d'eux, il n'y a pas longtemps, est sorti de sa réserve pour faire une déclaration en somme toute banale et qui peut finir dans la corbeille à papiers. Mais, à mon avis, puisque cela sort de la bouche d'un privé, il faut prendre la chose au sérieux! Cela doit être vrai et aussi sûr que deux et deux font vingt-deux, moi qui étais habitué jusqu'à en devenir douteux, sceptique et même suspicieux! A force d'entendre les vraies promesses de gens grassement payés par l'Etat, sur toutes les longueurs d'onde et dans tous les formats et qualités de papier imprimé, j'ai fini par «mettre mon oreille en coin» pour voir si je ne m'étais pas trompé. Avec toute la friture qui existe sur toutes les lignes et les réseaux de communication mis au point afin que le modeste contribuable, le petit consommateur que je suis, puisse saisir le moindre message subliminal émis par les sommités de la décision politique, économique et financière, j'ai fini par essayer de contrôler toutes les sources d'informations reçues afin de ne pas connaître la énième déception de ma vie de citoyen trompé, floué, roulé dans la farine comme une vulgaire sardine «latcha» qui aurait passé une lune dans un congélateur. Bref, l'annonce a fait un sacré bruit dans ma tête vide et l'écho produit m'a fait ouvrir les yeux. Avant tout, je me suis pincé pour être sûr que je n'étais pas victime d'un mirage ou d'une hallucination auditive. Finalement, la promesse était tombée sec sur un auditoire abasourdi par l'importance de la chose. L'effet d'annonce fut surprenant: les yeux se sont soudain écarquillés et les bouches muettes s'ouvrirent. Mince alors, en 2015, l'Algérie sera 15e dans la production du verre plat dans le monde! 15ème! Mince alors, quel progrès, c'est-à-dire que nous serons juste derrière les pays les plus avancés techniquement parlant, et si on tient compte du nombre de pays qui composent l'Union européenne (25?), on en déduit vite qu'il y a au moins 10 pays qui seront derrière nous, sans compter la Turquie qui nous fourgue ses lampes électriques, ses bateaux de pêche, ses fours électriques ou ses voitures françaises d'origine et qui ne sera pas en Europe de si tôt! Bref, je n'ose pas penser ni croire que cette information tombée sur les téléscripteurs soit un effet de scoop tout juste bon pour faire patienter les derniers harraga qui attendent juste les conditions favorables pour prendre le dernier radeau comme on prend le dernier métro, avant la fermeture définitive des frontières du rêve. Comme nous ne sommes pas un 1er avril, et qu'en dehors de cette date, il n'est pas permis de prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages, j'ai fini par me poser des questions: «Pourquoi le verre rond, oval, en forme de prisme ou à double foyer? Pourquoi pas le verre luisant ou ce verre de rouge, tant qu'on y est? Et puis, à tout prendre, pourquoi attendre 2015 pour être le 15e dans une spécialité où je me sens profane? Pourquoi ne pas prendre le taureau par les cornes et commencer, dès 2015, à être premiers quelque part? Pourquoi ne pas l'écrire en lettres d'or dans la future Constitution avec la mention que l'article ad hoc ne devrait être modifié sous aucun prétexte? Heureusement que le rêve est encore permis, quelle que soit la Constitution!».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha