Prévisions pour le 21 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 33 °C
32
 Tamanrasset Min 20 °C Max 28 °C
30
 Tlemcen Min 16 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 26 °C
30
 Saïda Min 16 °C Max 25 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
47
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
30
 Ouargla Min 25 °C Max 33 °C
30
 Oran Min 21 °C Max 25 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 35 °C
32
 Tindouf Min 23 °C Max 34 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 30 °C
30
Accueil |Chroniques | On remet ça |

Monnaie de singe

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Il y a inflation quand la monnaie devient plus encombrante que les denrées.» Jean Mistler

Le plus imperméable aux questions économiques vous dira que la monnaie vaut ce que vaut la gestion d'un pays, pour peu qu'il ait un minimum de bon sens. La monnaie est définie par trois fonctions: unité de compte, réserve de valeur et intermédiaire des échanges. La monnaie est l'instrument de paiement en vigueur en un lieu et à une époque donnée. Du fait de la loi, on parle de cours légal et du fait des usages, les agents économiques l'acceptent en règlement d'un achat, d'une prestation ou d'une dette. La monnaie est censée remplir trois fonctions principales: échanges, pouvoir libératoire, valeur comme unité de compte. Une monnaie se caractérise par la confiance qu'ont ses utilisateurs dans la persistance de sa valeur et de sa capacité à servir de moyen d'échange. Elle a donc des dimensions sociales, politiques, psychologiques, juridiques et économiques. En période de troubles, de perte de confiance, une monnaie de nécessité peut apparaître. La monnaie a pris au cours de l'histoire les formes les plus diverses: boeuf, sel, nacre, ambre, métal, papier, etc. Après une très longue période où l'or et l'argent (et divers métaux) en ont été les supports privilégiés, la monnaie est aujourd'hui presque entièrement dématérialisée et circule majoritairement sous des formes scripturales, notamment sur support électronique. Chaque monnaie est définie, sous le nom de devise, pour une zone monétaire donnée (le plus souvent un État). Elle y prend la forme de dépôts, de billets de banque et de pièces de monnaie.
Les devises s'échangent entre elles dans le cadre du système monétaire international. De facto depuis 1973, où les parités des principales monnaies mondiales cessent d'être défendues et de jure après les accords de la Jamaïque en 1976, les devises ne sont plus étalonnées directement ou indirectement par un poids de métal précieux. Leurs valeurs relatives fluctuent sur un marché international des devises dans le cadre d'un système de changes dits flottants ou flexibles. En raison de l'importance de la monnaie, les États cherchent très tôt à s'assurer le maximum de pouvoir monétaire: ils définissent la devise officielle en usage sur leur territoire et font en sorte que cette devise soit le symbole et la marque de leur souveraineté et de puissance. Ils s'arrogent progressivement un peu partout le monopole de l'émission des billets et des pièces et exercent un contrôle sur la création monétaire des banques, via la législation et la politique monétaire des banques centrales.
La monnaie est souvent sujette à crise dans des périodes troubles de l'Histoire, quand un pouvoir central perd les outils de contrôle ou dans un environnement économique mal maîtrisé, dépréciation et dévaluation traduisent la perte de confiance des utilisateurs en une devise donnée. L' inflation est souvent à l'origine de perte de crédibilité et trouve son origine dans un marasme économique et par conséquent dans la solution de facilité que trouvent certains pouvoirs politiques à faire fonctionner la planche à billets, plutôt que de chercher des solutions économiques ou politiques au marasme ambiant. L'inflation est la perte du pouvoir d'achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix. Il s'agit d'un phénomène persistant qui fait monter l'ensemble des prix et auquel se superposent des variations sectorielles des prix. L'inflation est un phénomène à propos duquel les controverses entre économistes sont nombreuses: le débat porte sur les conséquences (qui sont parfois considérées comme positives) comme sur les causes. Justifiées par l'incidence concrète de ce phénomène sur l'ensemble de la population, ces controverses sont alimentées par les interrogations posées sur les mesures prises pour la contenir et sur le degré d'interventionnisme étatique nécessaire pour ce faire.
La crédibilité d'une monnaie dépend de sa stabilité et de sa convertibilité, c'est-à-dire des performances de l'économie qui la sous-tend. La qualité du papier utilisé est un autre facteur de sa crédibilité. Sa durabilité est un autre facteur de confiance: la sortie de nouveaux billets peut être l'occasion d'une augmentation artificielle de la masse monétaire.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha