Accueil |Chroniques | Temps d'arrêt |

Les droits civiques

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L´intelligence d´un cadre gestionnaire se voit à sa manière de procéder et, à la télévision plus qu´ailleurs, à l´art de programmer les émissions, de les agencer dans la grille, de les glisser au moment opportun. Tout cela dénote un savoir-faire certain chez ceux qui sont chargés de servir, d´une manière discrète certes, mais toujours avec une préscience et des arrière-pensées à peine voilées. Mais le tout est de ne pas faire sentir au téléspectateur qu´on tient à le bourrer, à lui faire ingurgiter, comme cela se fait sous nos latitudes, une infâme propagande destinée à faire passer toutes les mesures impopulaires d´un gouvernement mal inspiré. Ce tour de force, comme si de rien n´était, est l´apanage des programmateurs étrangers...
Dans la même journée, sur la chaîne Toute l´Histoire, (une des rares chaînes qui émet encore en clair), nous livre en trois émissions un siècle de l´histoire des Etats-Unis. Et ces trois émissions sont livrées d´une manière désordonnée: la dernière livrée est celle qui parle de la période la plus reculée de cette jeune nation. C´est à vous de faire le montage dans votre tête et de reconstituer le puzzle... S´il y a des lacunes à combler, votre culture (ou votre imagination) s´en chargera. Le principal est d´assimiler les périodes clés d´une épopée qui n´a pas encore fini de nous étonner. Ainsi, «Toute l´Histoire», qui, comme à l´accoutumée, nous abreuve d´émissions très érudites sur les religions, émissions faites sur un ton de fausse neutralité, par des docteurs en théologie dont le discours panthéiste et ouvert tient plus du prosélytisme que de la «science» pure, tant ils s´attardent plus sur les religions judaïques et chrétiennes que sur les autres croyances humaines, ou d´émissions très intéressantes sur un aspect méconnu ou déformé, souvent, par le cinéma hollywoodien, comme l´histoire des Barbares ou de la vie quotidienne dans l´Empire romain, nous livre en une journée, trois émissions dans un ordre chronologique désordonné, trois émissions sur la vie des Noirs aux Etats-Unis. On n´y parle guère de l´esclavage, mais on y effleure le sujet dans la biographie consacrée à Abraham Lincoln, celui qui a ressoudé les liens, un instant défaits, de la nation américaine. Le deuxième portrait concerne l´apôtre de la non-violence qui a milité vingt et un ans durant pour les droits civiques.
La troisième émission, de loin la plus intéressante sur le plan sociologique, retrace les circonstances dans lesquelles ont éclaté les émeutes qui ont gravement marqué la ville de Los Angeles en 1965.
Nous reviendrons sur ces moments palpitants de l´histoire contemporaine.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha