Accueil |Culture |

BIBLIOTHÈQUES PUBLIQUES ET THÉÂTRES RÉGIONAUX

"Leurs activités laissent à désirer"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi s'est dit insatisfait des activités des bibliothèques publiques et des théâtres régionaux qui doivent à son sens s'ouvrir davantage à leur environnement extérieur et coordonner leurs actions avec celles des établissements culturels et éducatifs, des artistes et des médias. M.Mihoubi qui a présidé une séance de travail avec les directeurs de bibliothèques et de théâtres, a estimé que ces établissements devraient s'ouvrir sur leur environnement social et prendre des initiatives pour favoriser la diffusion de la culture au sein de la société.
Il a déploré que seuls 70 000 adhérents soient inscrits au niveau de plus de 600 bibliothèques publiques estimant toutefois ce nombre «infime».
Le ministre de la Culture a fait savoir que ces établissements recelaient près de 2 millions d'ouvrages mais, a-t-il encore regretté, la part du citoyen se situe à 0,05% et ne reflète pas une image positive de la réalité de la lecture.
Les bibliothèques sont tenues de reconsidérer leur mission et de s'ouvrir sur l'espace éducatif, a martelé M.Mihoubi qui a préconisé de se tourner vers les écoles par l'octroi de cartes d'adhérents gratuites aux écoliers et d'adopter une stratégie efficiente pour attirer les lecteurs.
Les bibliothèques doivent par exemple créer leur site électronique et rechercher les moyens de s'autofinancer, a-t-il suggéré.
Les ministères de la Culture et de l'Education nationale ont signé en mars 2015 une convention-cadre portant entre autres sur la facilitation de l'accès des écoliers aux espaces de lecture relevant du ministère de la Culture et l'enrichissement des bibliothèques scolaires par les publications de ce département et les autres organismes activant dans le domaine éducatif.
Le directeur du livre et de la lecture publique Ahcène Mermouri a évoqué le déficit en fonctionnaires dans les bibliothèques publiques rappelant que l'Algérie comptait 634 bibliothèques sectorielles dont 42 principales, 144 annexes et 45 autres au niveau des Maisons de la culture.
Ces établissements recèlent un patrimoine documentaire de près de 500.000 ouvrages, a-t-il ajouté. Par ailleurs, M.Mihoubi a insisté sur la nécessité pour les théâtres de coordonner leurs activités et de se rapprocher des auteurs algériens à l'effet d'adapter leurs oeuvres pour le théâtre. Il les a encouragés à adhérer à l'initiative «Mostaganem capitale du théâtre 2017.»
Le ministre de la Culture avait appelé lors d'une séance de travail avec les directeurs de la culture de wilaya à rechercher de nouvelles sources de financement, notamment auprès des particuliers pour l'animation des manifestations culturelles et de ne pas compter entièrement sur le budget du ministère.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha