Accueil |Culture |

GALERIE D'ART AÏCHA HADDAD

Abderrahmane Bekhti dévoile son exposition "Mysticisme"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Abderrahmane Bekhti dévoile son exposition

Une exposition d'oeuvres de l'artiste-peintre Abderrahmane Bekhti, exprimant, dans un style surréaliste, le mysticisme et la contemplation à travers une série de portraits dédiée à la femme, a été inaugurée samedi à la galerie d'art Aïcha Haddad à Alger. Intitulée «mysticisme», cette nouvelle collection du peintre s'inscrit dans la continuité de son travail où il avait déjà dévoilé des oeuvres, basées sur le dessin et le graphisme, montrant des masques entourés de symboles et reflétant plusieurs aspects de la société.
Les visages de femmes sont un élément omniprésent dans les oeuvres de Abderrahmane Bekhti qui exprime, dans une première série de toiles, faites à l'encre de Chine, la place centrale qu'occupe la femme dans la société algérienne tout en évoquant, par des symboles, un mode de vie sans cesse bousculé par la modernité.
La contemplation et le désir d'évasion sont également souvent représentés par le peintre dans des toiles où la «tradition et la modernité sont simultanément présentes» en plus d'une ouverture sur le bleu de la mer ou du ciel traduisant une échappatoire «nécessaire à l'âme» aux yeux de l'artiste.
Dans une série d'aquarelles plus chatoyantes, l'artiste peintre suscite la réflexion sur le poids de la société, qu'il soit positif ou négatif, celui de la modernité et du conservatisme sur l'individu algérien et la femme algérienne en particulier.
L'imaginaire et l'environnement de Abderrahmane Bekhti se traduisent également sur toutes ses aquarelles avec des lucarnes sur l'architecture citadine ancienne, les métiers de l'artisanat, et la Méditerranée.
En plus de ces dernières toiles, l'artiste a également exposé d'anciennes oeuvres sur la même thématique.
Né en 1959 à Cherchell (Tipasa), Abderrahmane Bekhti, très actif dans le domaine culturel dans sa ville natale, a participé à une vingtaine d'expositions collectives et individuelles depuis les années 1980.
Inaugurée samedi, l'exposition «mysticisme» est ouverte aux visiteurs jusqu'au 26 janvier.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha