Prévisions pour le 17 Novembre 2018

 Adrar Min 15 °C Max 25 °C
30
 Laghouat Min 10 °C Max 18 °C
30
 Batna Min 5 °C Max 13 °C
28
 Biskra Min 12 °C Max 18 °C
12
 Tamanrasset Min 13 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 16 °C
30
 Alger Min 12 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 7 °C Max 15 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 18 °C
47
 Mascara Min 10 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 11 °C Max 16 °C
12
 Oran Min 12 °C Max 20 °C
30
 Illizi Min 18 °C Max 24 °C
30
 Tindouf Min 10 °C Max 22 °C
28
 Khenchela Min 6 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 17 °C
28
 Ghardaïa Min 11 °C Max 18 °C
28
Accueil |Culture |

LIVRE DE MOHAND-SAID LARBI

"Azazga à travers l'Histoire"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Si, concernant l'histoire de la guerre de Libération nationale, les livres foisonnent surtout depuis une vingtaine d'années, c'est vraiment loin d'être le cas s'agissant d'ouvrages sur l'histoire des régions d'Algérie.

Par exemple, ils se comptent sur les doigts d'une seule main les ouvrages sur l'histoire de la ville de Tizi Ouzou. Un seul ouvrage phare existe sur l'histoire de Tizi Ouzou et ses environs. Il s'agit du livre du regretté chercheur en histoire, Mohand-Seghir Fredj. Ayant fait l'objet de deux éditions à 5000 exemplaires chacune, le livre est malheureusement introuvable actuellement sur les étals des librairies après son épuisement. Cette rareté des livres sur l'histoire des régions fait du nouveau livre de Mohand-Said Larbi, qui vient d'être publié par la maison d'édition «El Amel» de Tizi Ouzou un événement culturel qui revêt une importance. «Azazga à travers l'histoire» est le titre de cet ouvrage écrit en langue arabe, en cours de traduction vers la langue française. Sur plus de 350 pages enrichies d'illustrations, Mohand-Saïd Larbi, fils de la région d'Azazga, fait voyager le lecteur à travers tous les aspects historique, culturel et traditionnel d'Iazougen (c'est l'appellation de Azazga en kabyle).
D'ailleurs, le livre précieux de Mohand-Saïd Larbi commence par rappeler l'origine de la dénomination d'Iazougen, qui a été donnée à cette région située à une quarantaine de kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou et connue surtout pour ses zaouïas et ses artistes. Avec un esprit de synthèse remarquable, Mohand-Saïd Larbi aborde une infinité d'aspects inhérents à la région d'Azazga, répartis en 13 longs chapitres. Bien évidemment, le rôle joué par les enfants de la région durant la guerre de Libération nationale occupe dans le livre la part du lion. L'un des chapitres est d'ailleurs consacré entièrement à la révolution de Novembre 1954. Mohand-Saïd Larbi y évoque comment la guerre a été préparée au niveau d'Azazga et ses environs. Il parle longuement des maquis de l'ALN situés dans cette zone de la Wilaya III historique.
Une partie est consacrée aux célèbres batailles ayant eu lieu dans la région, à l'instar de la bataille d'Ath Chaffaa, la bataille d'Ihemziyen, la bataille de Moknéa, la bataille d'Ath Issad ayant eu lieu entre l'année 1956 et 1960.
Le livre propose en outre plusieurs documents comme des cartes de géographie, des images anciennes, des tableaux de données chiffrées, des photos de personnalités algériennes de la région... Mohand-Saïd Larbi, auteur d'«Azazga à travers l'histoire», a aussi publié un autre livre en langue arabe, également aux éditions El Amel: «Les symboles de la région d'Azazga». Comme son titre l'indique, il s'agit d'un ouvrage consacré aux symboles de la Révolution algérienne et aux hommes de culture, mais aussi aux hommes de religion célèbres, originaires d'Azazga et de ses environs. Il y est question du colonel Mohand Oulhadj, de Mohand Améziane Iyazouen, Ahmed Zaidat, Seddiki Tayeb, Didouche Mourad, Mouici Mohand Cherif, Chekini Mohand Said...
L'auteur se penche aussi sur la vie des hommes de culture et artistes de la région à l'instar du Cardinal, le maître du chaâbi, El Hadj Mhamed El Anka, Mhamed Issiakhem, Mohamed Hilmi, Mohamed Iguerbouchen, Hnifa, Djamila, Dhrifa... L'auteur de ces deux livres est né en 1949 au village Ath Vouadha, dans la commune d'Azazga. C'est à Alger qu'il poursuit sa scolarité jusqu'au baccalauréat en 1969. Avant de se diriger vers l'université où il obtient sa licence en histoire et géographie. Depuis, il a suivi une longue carrière d'enseignant avant de se consacrer, avec passion et patience, à l'écriture d'ouvrages d'histoire.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha