Accueil |Culture |

CANNES 2017

Un Egyptien et un Américain dans les jurys des autres sections

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le réalisateur égyptien Mohamed Diab fera partie du jury «Un Certain Regard» du Festival de Cannes, tandis que l'Américain Barry Jenkins sera membre du jury des courts métrages et de la Cinéfondation, ont annoncé dimanche dernier les organisateurs à trois jours du coup d'envoi de la 70e édition mercredi. Présidé par l'actrice américaine Uma Thurman, le jury «Un certain regard» sera composé, en plus de l'Egyptien Mohamed Diab, de l'acteur français Reda Kateb, du réalisateur belge Joachim Lafosse et de Karel Och, directeur artistique du festival tchèque de Karlovy Vary. Le jury des courts métrages et de la Cinéfondation, présidé par le réalisateur roumain Cristian Mungiu, sera composé du réalisateur Barry Jenkins, auteur de «Moonlight» (Oscar du meilleur film 2017), de l'actrice française Clotilde Hesme, du réalisateur singapourien Eric Khoo et de la réalisatrice grecque Athina Rachel Tsangari. Ce jury aura à décerner trois prix parmi les 16 films d'étudiants d'écoles de cinéma, et la Palme d'or du court métrage parmi neuf films sélectionnés en compétition.
Le jury de la «Caméra d'or», présidé par l'actrice française Sandrine Kiberlain, comprendra les Français - l'actrice Elodie Bouchez, le réalisateur Guillaume Brac, le chef opérateur Patrick Blossier, le critique Fabien Gaffez, le spécialiste de post-production Thibault Carterot - ainsi que le producteur suisse Michel Merkt.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha