CÉLÉBRATION DU CENTENAIRE DE MOULOUD MAMMERI

L'auteur de La colline oubliée hôte de la Coquette

eternel Mouloud Mammeri
eternel Mouloud Mammeri

L'enseignement du tamazight pour adultes dans le cadre d'une convention signée avec l'association d'alphabétisation Iqra a permis l'ouverture de sections dans 25 wilayas.

Dédiée à la mémoire de l'écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri (1917-1989), la caravane littéraire, initiée à l'occasion du centenaire de la naissance de Mouloud Mammeri, avait dans son lot de programmes, une importante et riche activité visant à faire connaître l'écrivain et ses oeuvres au grand public annabi.
En provenance de la wilaya de Jijel, la caravane tant attendue de Mouloud Mammeri, a fait sa halte à la ville de Annaba, jeudi dernier où la délégation, dirigée par le secrétaire général du Haut Commissariat à l'amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, a été accueilli par des responsables du secteur de la culture, des intellectuels et des écrivains de la wilaya de Annaba.
La caravane littéraire a entamé ses activités par des lectures données en tamazight et en français par des étudiants de l'Institut de langue française de l'université de Tizi Ouzou, ainsi que des extraits des oeuvres de l'auteur dont «Yenna-yas Ccix Muhand» qui constitue un ouvrage anthropologique sur l'histoire et les us du peuple algérien.
Au sein d'un climat littéraire par excellence, des chants en tamazight ont été interprétés au théâtre régional Azzedine-Medjoubi en présence d'artistes, d'intellectuels et des nantis de l'anthropologie surtout. La halte de la caravane à Annaba a permis, le temps de deux jours, aux Annabis de découvrir l'auteur de La colline oubliée, Mouloud Mammeri, à travers la présentation de pièces de théâtre adaptées de l'oeuvre de l'écrivain, ainsi que des lectures littéraires et des conférences pour la présentation de Mouloud Mammeri et de son oeuvre.
Le programme de la caravane a également été composé de la constitution d'ateliers de travail ayant trait à la traduction, l'organisation de conférences et autres activités. Figuraient parmi les participants à cette caravane, des éditeurs en langue amazighe, des traducteurs, des professeurs d'université et des poètes. Il a été organisé lors de l'événement, une table ronde sur les oeuvres de l'auteur de La colline oubliée, la lecture de textes choisis du patrimoine de l'écrivain en langues arabe, française et amazighe. En marge des activités de la caravane, il a été retenu l'achèvement et l'adoption finale à Annaba des travaux de l'atelier de traduction d'une anthologie de timbres d'Algérie poste, en vue de leur publication officielle à Annaba.
Un travail confié à sept traducteurs universitaires. Dans ce sens, il a été enregistré la traduction de 50 timbres de l'arabe et du français vers la langue amazighe.
Un processus qui s'inscrit, signalons-le, dans le cadre d'une convention signée entre Algérie poste et le Haut Commissariat à l'amazighité (HCA), comme indiqué par Bouhanoufa Taher, coordinateur général de l'atelier de traduction accompagnant la caravane littéraire Mouloud Mammeri.
Par ailleurs, estimant en retard le processus de l'enseignement de la langue amazighe dans les établissements scolaires, les responsables de ce secteur de l'éducation à Annaba ont été invités par le SG du HCA à rattraper le retard. Sur ce même volet, El Hachemi Assad a appelé à la réactivation de la commission mixte chargée d'élaborer un plan d'entente pour la généralisation de la langue amazighe dans le palier primaire. Tout en rappelant que 32 wilayas se sont engagées à ouvrir des classes d'enseignement de la langue amazighe, un chiffre appelé à augmenter pour passer à 38 wilayas à la rentrée 2017-2018. S'agissant de l'enseignement de tamazight pour adultes dans le cadre d'une convention signée avec l'association d'alphabétisation Iqra des sections ont été ouvertes dans 25 wilayas, selon le SG du HCA.
Composée de plusieurs véhicules embarquant l'oeuvre du géant de la littérature algérienne, la caravane a visité des camps de vacances en vue de vulgariser la personne de Mouloud Mammeri et son oeuvre. Au deuxième jour de sa présence à Annaba, il a été procédé à la distinction de la section de Annaba d'enseignement de tamazight et d'alphabétisation pour adultes, ainsi que la remise de lots de livres de l'écrivain Mouloud Mammeri à la bibliothèque de lecture publique de Annaba.
Rappelons que cette caravane s'inscrit dans le cadre de la septième manifestation qui s'inscrit dans le cadre d'un programme commémorant le centenaire de la naissance de Mouloud Mammeri et devant s'étaler sur une année.
13 haltes sont inscrites sur l'agenda de cette caravane parrainée, notons-le, par Abdelaziz Bouteflika, président de la République. L'année Mammeri s'était ouverte, signalons-le, en février 2017, à Béni (Ath) Yenni, ville natale de Mammeri. Organisée par le HCA, le coup d'envoi de la caravane a été donné, depuis le Palais de la culture à Alger par, Si El Hachemi Assad, Azeddine Mihoubi et Djamel Kaouane, respectivement secrétaire général du Haut Commissariat à l'amazighité, ministre de la Culture et ministre de la Communication.