Accueil |Culture |

PEINTURE

L'exposition "Delirium" jusqu'au 3 août à Alger

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Une exposition collective réunissant les oeuvres de quatre jeunes artistes contemporains, allant de la peinture à la miniature en passant par le graphisme et le dessin, a été inaugurée à la galerie d'art Seen Art Galery. Intitulée «Delirium», cette exposition regroupe les artistes Nesach, Ser Das, Panchow et «Bold», déjà très connus sur la Toile et qui proposent au public des oeuvres contemporaines majoritairement inspirées de la société algérienne avec un regard souvent décalé.
L'artiste-peintre Ser Das, Farès Yessad de son vrai nom, expose une série d'oeuvres riches en symboles basées sur les contradictions sociales et arborant généralement un masque comme «déguisement social» dans des toiles comme «Ahfedh El Mim» (garde le silence), «L'alliance» ou encore «Tora» (amour). réalisées à l'acrylique sur toile, toutes les oeuvres de l'artiste soignent le trait et le détail jusqu'à se rapprocher du dessin sur ordinateur et de l'impression numérique.
Né en 1987, «Ser Das», sculpteur de formation, est diplômé de l'Ecole supérieure des beaux-arts d'Alger (Esba) en 2010 et a participé aux événements «Picturie générale lll» et El Medred. Portant un regard plus sévère sur la société et ses contradictions, El Panchow, Chafik Hamadi, expose une série de dessins à l'encre de Chine caricaturant l'addiction aux réseaux sociaux, les modes vestimentaires ou encore l'extrémisme religieux dans des oeuvres «Instadict» «El Cor-beau» ou encore «Boulegya».
Diplômé de l'Esba en 2016, El Panchow avait fondé le collectif «Likip» pour le street-art en 2012 et participé au festival «Artifariti» en soutien à la cause sahraouie, à l'Open Art World à Cuba et aux événements «Picturie générale lll» et «El Medred». Infographe et maquettiste, Abdelghani Hidouche, plus connu sous son nom d'artiste Bold, expose des oeuvres de miniature contemporaine avec des influences de symboles maghrébins et africains et de Street-Art.
Proposant des oeuvres inspirées du Doodle-Art, Nesrine Achour, «Nesach», explore une palette très riche afin de reproduire sur plusieurs toiles le même concept décliné sur plusieurs formats et plusieurs thèmes de couleurs intitulés «Focus», «Attraction» ou encore «Kaléidoodlestique». l'exposition «Delirium» se poursuit à la galerie «Seen Art» jusqu'au 3 août.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha