Accueil |Culture |

DEPUIS LA CRÉATION DU CNAL

Près de 6400 cartes d'artistes distribuées

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Ces cartes actuelles ne sont que des cartes provisoires et nous prévoyons d'établir d'autres cartes électroniques et officielles.

Près de 6400 cartes d'artistes ont été distribuées aux hommes exerçant dans les métiers des arts et des lettres à travers le pays et ce depuis la création et l'installation en 2012 du Conseil national des arts et des lettres (Cnal), a annoncé à Bouira, le président de cette institution, Abdelkader Daâmèche.
Depuis la création du Conseil en 2012, nos commissions ont reçu et examiné 10594 dossiers dont 8055 demandes ont été validées. Elles ont également distribué 6399 cartes pour des artistes de différents métiers, a tenu à préciser Daâmèche lors d'une rencontre avec les artistes de la wilaya de Bouira.
Le même responsable a ajouté en outre que des milliers de dossiers incomplets sont en instance, certains en cours d'examen, tandis que plusieurs autres ont été annulés, a-t-il dit. Au cours de cette réunion qui s'inscrit dans le cadre d'une tournée nationale, le président du Cnal a expliqué à l'assistance qu'il s'agissait de cartes provisoires en attendant l'établissement de cartes électroniques prévues dans les prochains mois. «Ces cartes actuelles ne sont que des cartes provisoires et nous prévoyons d'établir
d'autres cartes électroniques et officielles devant aider davantage l'artiste quel que soit son métier», a assuré le président du Cnal qui a saisi cette occasion pour remettre aux artistes 13 cartes professionnelles.
Par ailleurs, Daâmèche a rassuré tous les artistes quant à l'élaboration des lois devant régir tous les métiers des arts et lettres sur tout le territoire national afin d'identifier le cadre juridique de l'artiste.
Le Conseil national des arts et lettres est en train de mener une opération d'assainissement de ce secteur dont l'objectif est de clarifier davantage tous les métiers concernés par les nouvelles lois établies par les pouvoirs publics dans le cadre de la reconnaissance des métiers de l'artiste, a souligné l'intervenant.
Ce dernier a qualifié d'importante la loi pouvant permettre à l'artiste de bénéficier de la sécurité sociale qui n'a pas existé auparavant, a-t-il dit, tout en appelant les artistes à la patience afin de mener ce travail de reconnaissance portant beaucoup d'avantages pour les artistes et les hommes de lettres. Le Cnal a élaboré d'autres lois visant à améliorer le statut socioprofessionnel de l'artiste. Ces lois devront être adoptées d'ici à la fin 2017 ou début 2018 au niveau de l'Assemblée populaire nationale (APN), a précisé le président du Cnal. Au cours de la même rencontre, le même responsable a écouté les préoccupations soulevées par les artistes de la wilaya de Bouira, dont plusieurs d'entre eux exercent dans la précarité.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha