Accueil |Culture |

AKLI D. CHANTEUR

"Il faut résister..."

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«C'est vrai qu'on n'est pas nombreux. C'est vraiment dommage car c'est l'espoir qu'on veut éteindre. C'est incompréhensible. Je ne comprends pas qu'on veuille interdire à une jeunesse d'appeler à l'amour, à la paix et aux couleurs pour sortir de ce monde obscur. Il faut résister. C'est dur d'aller vers le bonheur, mais ce bonheur appartient à tout le monde. Je suis là. Je soutiens ce festival et ce mouvement de jeunesse. Je suis là avec vous car c'est quelque chose de beau, de très différent de ce qui se passe ici dans toute l'Algérie. C'est un événement qui me fait penser à would stock, aux années 70 où la jeunesse européenne est sortie pareillement de l'obscurité vers la lumière. Je ne comprends pas comment peut-on interdire un événement pareil. Pourquoi les gens veulent partir à New York par exemple? Parce que c'est 2000 concerts par soir, Paris, c'est 400 concerts par soir, Londres c'est peut-être 6000 concerts par soir. C'est ça la vie. Il faut de la culture. Il faut de la joie. Il faut qu'on laisse cette jeunesse s'exprimer. Les jeunes veulent rire. Ils veulent exister dans leur pays, dans leurs régions.. Ils ne veulent pas aller ailleurs pour exister. Il ne faut pas qu'on les empêche car on ne pourra pas. On les empêche aujourd'hui. Mais demain ils ne pourront pas; je suis avec vous de tout coeur, en toute sincérité.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha