Prévisions pour le 25 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 35 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 31 °C
34
 Batna Min 13 °C Max 25 °C
30
 Biskra Min 19 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 21 °C Max 31 °C
23
 Tlemcen Min 16 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 21 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 29 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 27 °C
34
 Mascara Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ouargla Min 21 °C Max 33 °C
32
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 23 °C
30
 Mila Min 17 °C Max 25 °C
30
 Ghardaïa Min 20 °C Max 31 °C
32
Accueil |Culture |

LEÏLA TOUCHI, COMÉDIENNE, DANS GHRIBA

"J'ai tellement appris de cette expérience!"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Leïla Touchi revient de France où elle a vécu une belle expérienceLeïla Touchi revient de France où elle a vécu une belle expérience

Forts du succès de leur représentation à Bab El Oued le 25 août dernier, les deux comédiens se sont envolés en France où ils ont interprété ce conte, à raison de quatre spectacles au festival d'Aurillac, et ce du 23 au 26 août 2017.

Tout doucement mais sûrement, cette comédienne pas comme les autres, fait son nid. Cette artiste qui monte se fera surtout connaître ces derniers temps grâce au spectacle de rue qu'elle partagea aux côtés d'autres comédiens sous la direction artistique et mise en scène d'une autre comédienne talentueuse, à savoir Adila Bendimerad. Leïla Touchi revient de France où elle a vécu une belle expérience avec son binôme d'acteur Ahmed Zitouni. Tout deux se sont produits dans le cadre de la 69e édition du Festival international du théâtre de rue et des arts de la rue d'Aurillac. Ils ont représenté l'Algérie avec une pièce de théâtre intitulée Ghriba. Adaptée du conte berbère Inouva, Ghriba, est une pièce de théâtre de rue, créée par la comédienne et metteuse en scène Leïla Touchi, cette fois. Dabs Ghriba, l'héroïne, est une jeune fille d'une grande beauté, qui rend visite à son grand-père, quotidiennement, afin de l'aider et de lui tenir compagnie. A cause de l'ogre qui rôde autour du village, Ghriba doit faire sonner ses bracelets, et chanter la chanson Avava Inouva pour que son grand-père ne lui ouvre la porte qu'à elle, se tenant derrière la porte, l'ogre a découvert leur mot de passe, il essaie alors d'employer tous les moyens pour leurrer le grand-père et le dévorer. Il s'agit de la dernière création de la comédienne et metteuse en scène Leïla Touchi, qu'elle a adaptée du conte berbère Inouva, et dont elle a conçu la mise en scène donc, ayant gagné en expérience dans ce sens. Forts du succès de leur représentation à Bab El Oued le 25 août dernier, où la pièce a été jouée devant des badauds curieux et nombreux, les deux comédiens se sont donc envolés en France où ils ont interprété ce conte à raison de quatre spectacles au festival d'Aurillac, et ce du 23 au 26 août 2017. Sur son compte Facebook, Leïla Touchi, qui a posté plusieurs photos de son spectacle durant ce festival indique enthousiaste: «J'ai tellement appris de cette expérience! Sur tous les plans! Professionnel et humain! Je suis fière et chanceuse d'avoir participé cette année!». Interrogée, pour notre part, la jeune artiste avouera: «Jouer à Bab El Oued c'est juste un bonheur, un public que j'aime beaucoup, J'ai l'habitude de jouer là- bas du théâtre de rue et à chaque fois ça se passe super bien. Et pour le festival, ça s'est très bien passé, une expérience enrichissante. Tout le monde était content de voir une compagnie algérienne et nous ça nous a fait vraiment plaisir de participer avec un conte algérien. Le plus beau dans cette expérience c'est que 50% des spectateurs connaissent la chanson du grand Idir, donc ils étaient contents de connaître l'histoire. Je suis très heureuse aussi de faire cette expérience avec mon ami Ahmed Zitouni. J'ai été surtout fière de partager notre culture avec les autres.» Pour rappel, Leïla Touchi a fait sa formation au conservatoire d'Alger et aussi plusieurs stages d'actorat pendant des festivals professionnels comme le festival d'Avignon en 2016. Que peut-on souhaiter à cette jeune et talentueuse comédienne, que le bon vent de la comédie et du cinéma lui ouvre encore grands les bras, sachant que ce métier est d'autant plus dur pour une femme dans ce pays, même s'il est dur tout simplement pour tout comédien qui veut vraiment se lancer dans cette belle aventure. Un métier bien aléatoire qui ne fait pas vivre son homme en Algérie. Même ceux bardés de diplômes. Car l'essentiel de toute façon est ailleurs, dans le jeu et le regard et non pas ce bout de papier.
Encore une fois le tout plein succès à Leïla Touchi qui devrait embrasser une carrière plus ambitieuse. Souhaitons-lui celui de réussir et surtout beaucoup de courage pour y arriver.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha