Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 36 °C
32
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 15 °C Max 21 °C
39
 Biskra Min 20 °C Max 27 °C
28
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 14 °C Max 24 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 26 °C
34
 Saïda Min 15 °C Max 25 °C
34
 Annaba Min 20 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 15 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 22 °C Max 31 °C
30
 Oran Min 23 °C Max 26 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 34 °C
34
 Khenchela Min 12 °C Max 20 °C
39
 Mila Min 16 °C Max 25 °C
39
 Ghardaïa Min 20 °C Max 28 °C
32
Accueil |Culture |

POUR RÉCOMPENSER LES CRÉATEURS AFRICAINS

Le prix Miriam Makeba institué à Alger

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le prix Miriam Makeba institué à Alger

Le prix «Miriam Makeba de la créativité artistique», du nom de la chanteuse sud-africaine d'ethno-jazz qui avait pris part à Alger au premier Festival panafricain en 1969, a été institué pour récompenser les créateurs africains dans les différents domaines artistiques, a annoncé jeudi le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi en marge du Forum des créateurs africains qui prend fin vendredi à Alger. Organisé par l'Office national des droits d'auteur et droits voisins (Onda), le «prix Miriam Makeba de la créativité artistique» mettra en valeur les meilleures oeuvres musicales, cinématographiques et littéraires, entre autres. Encadré par un jury composé de cinéastes, musiciens et personnalités du monde des arts le prix institué en reconnaissance au parcours militant et artistique de l'interprète «Ana houra fi el djazair» (Je suis libre en Algérie), sera décerné à Alger le 14 décembre de chaque année, a précisé le directeur général de l'Onda, Sami Bencheikh El Hocine. Née en 1932 à Johannesburg, Miriam Makeba, naturalisée algérienne en 1972, est une des chanteuses les plus illustres en Afrique et dans le monde. Engagée dans le combat contre le régime racial de l'Apartheid, ses chansons évoquent la tolérance, la liberté et la paix. Dans le cinéma, Makeba a incarné un rôle dans le film anti-apartheid «Come Back Africa» du cinéaste américain Lionel Rogosin., inédit en Afrique du Sud, une apparition qui l'a contrainte à l'exil en 1959.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha