Prévisions pour le 16 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 20 °C
32
 Laghouat Min 2 °C Max 18 °C
32
 Batna Min 0 °C Max 16 °C
32
 Biskra Min 4 °C Max 17 °C
32
 Tamanrasset Min 7 °C Max 21 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 17 °C
32
 Alger Min 6 °C Max 20 °C
32
 Saïda Min 2 °C Max 20 °C
32
 Annaba Min 10 °C Max 19 °C
34
 Mascara Min 3 °C Max 22 °C
32
 Ouargla Min 4 °C Max 18 °C
32
 Oran Min 6 °C Max 19 °C
32
 Illizi Min 4 °C Max 16 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 16 °C
32
 Mila Min 2 °C Max 19 °C
32
 Ghardaïa Min 4 °C Max 18 °C
32
Accueil |Culture |

9ÈME FESTIVAL CULTUREL LOCAL DE LA MUSIQUE ET CHANSON KABYLES

Béjaïa rend hommage à Lounis Ait Menguellet

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une édition qui a été largement amputée de son budgetUne édition qui a été largement amputée de son budget

Cette édition est porteuse du chantre de la chanson kabyle, Lounis Ait Menguellet qui sera au centre de la 9e édition du Festival culturel local de la musique et de la chanson kabyles, placé sous le thème «De l'ancienne à la nouvelle génération».

Après une année d'absence, le Festival culturel local de la musique et de la chanson kabyles nous revient avec une nouvelle édition et un nouveau commissaire en la personne de, l'animateur, l'artiste et poète Boudjemaâ Rabah, qui a animé hier une conférence de presse au niveau de la Maison de la culture Taous Amrouche à Béjaïa. Une nouvelle vision, de nouveaux objectifs, autrement plus efficaces pour rendre optimale l'impact de l'action culturelle de ce festival. En dépit d'une conjoncture défavorable, faite d'une crise économique, la 9ème édition a vu son budget largement amputé, privant ainsi l'équipe organisationnelle d'importants moyens financiers. Qu'à cela ne tienne!
Le festival renaît dans une nouvelle édition. Celle-ci a débuté hier et s'étalera jusqu'au 27 au 30 septembre 2017, avec la découverte de nouveaux talents de la chanson kabyle, qui auront l'occasion de côtoyer d'anciens artistes, les précurseurs de la chanson kabyle Le festival culturel local de la musique et de la chanson kabyles qui a pour mission de dénicher de jeunes talents, de les encourager et de les accompagner fait un saut qualitatif pour cette nouvelle édition qui se singularisera par des conférences, concours, tables rondes, chants anciens et nouveaux. Le tout articulé sur l'oeuvre de
Ait Menguellet, dont la mélodie sera passée au peigne fin en présence des trois professeurs universitaires de musique et un enseignant de tamazighth Alloua Rabhi, qui aura à développer la thématique de la chanson de Lounis Ait menguellet.
En matière d'évocation, le commissaire du festival a jugé utile de convoquer tous les anciens de la chanson kabyle qui se joindront à ceux de la nouvelle génération pour rendre hommage aux artistes qui nous ont quittés récemment, à savoir Lounès Kheloui, Azzerzour, et Moussa Kerbache.
Parallèlement au concours qui réunira quelque 42 participants venus des cinq wilayas de Kabylie, il est prévu la création d'une commission pour la meilleure chanson kabyle. Il s'agit pour les initiateurs de perpétuer le patrimoine musical de la région, constituer une bibliothèque musicale kabyle, former et conseiller la nouvelle génération d'artistes, qui repartira avec un CD portant sur les différents modes musicaux utilisés dans la chanson kabyle. Par ailleurs, une exposition ornera le hall de la Maison de la culture avec. Elle portera sur les auteurs, chanteurs, interprètes, musiciens avec leur biographie. Le spectacle d'ouverture sera d'ailleurs axé sur l'histoire de la chanson kabyle avec des représentations théâtrales.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha