Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
32
 Annaba Min 22 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 15 °C Max 29 °C
32
 Ouargla Min 24 °C Max 32 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
39
 Mila Min 17 °C Max 27 °C
12
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Culture |

CLÔTURE DU 9E FESTIVAL DE LA CHANSON KABYLE À BÉJAÏA

Un gala qui a tenu toutes ses promesses

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le rideau est tombé, samedi soir, sur le 9e festival culturel de la musique et de la chanson kabyles clôturé par une cérémonie de remise des prix aux lauréats et l'organisation d'un gala artistique qui a tenu toutes ses promesses. Une dizaine d'artistes, notamment Rahima Khalfaoui, Ghilas Terki, Amar Sersour, Wissam, etc, considérés tous comme des étoiles montantes ont agrémenté la soirée avec leurs répertoires individuels et en reprenant aussi une foule de titres empruntés aux pionniers de la chanson kabyle, à l'instar de Slimane Azem, Allaoua Zerrouki ou encore El Hasnaoui, fortement rafraîchis à l'occasion. Manifestement, les prestations étaient à la hauteur des attentes donnant à l'évènement un cachet aussi convivial qu'intime. Presque une ambiance de fête du village, il est vrai, fortement ressentie, après le passage d'une longue séquence de Urar El Khaleth, (fête de femmes), qui n'a pas dérogé à l'ambiance truculente des fêtes kabyles. Le public s'est déhanché et chanté à tout rompre dans une communion de farandole jusque tard dans la nuit. Belle sortie, pour un évènement qui a alterné les émotions, avec les concours, les conférences-débats, les témoignages, et les hommages aux idoles, notamment celui pour le moins émouvant consacré au chanteur-poète Ait Menguellet. Finalement, une nouvelle génération de graines de stars a été consacrée. Le cas vaut pour la troupe de Larbaâ Nath Irathene (Tizi Ouzou), auréolée du Premier Prix, avec à la clé, un chèque de 200 000 dinars, qui a remporté la compétition devant la troupe Banks de Timezrit, récipiendaire, d'un chèque de 100 000 dinars et le groupe Iglane de Timezrit (Béjaïa) aussi, destinataire d'un chèque pour sa part, d'un montant de 50 000 dinars. Les trois lauréats sont retenus par ailleurs pour participer au festival de la chanson et de la musique amazighes, prévu en décembre prochain à Tamanrasset.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha