Prévisions pour le 20 Juillet 2018

 Adrar Min 32 °C Max 46 °C
30
 Laghouat Min 27 °C Max 41 °C
30
 Batna Min 22 °C Max 38 °C
30
 Biskra Min 27 °C Max 45 °C
30
 Tamanrasset Min 24 °C Max 36 °C
30
 Tlemcen Min 22 °C Max 31 °C
30
 Alger Min 21 °C Max 33 °C
28
 Saïda Min 23 °C Max 40 °C
30
 Annaba Min 20 °C Max 32 °C
30
 Mascara Min 22 °C Max 35 °C
30
 Ouargla Min 30 °C Max 46 °C
30
 Oran Min 24 °C Max 28 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 42 °C
32
 Tindouf Min 27 °C Max 44 °C
34
 Khenchela Min 23 °C Max 37 °C
30
 Mila Min 21 °C Max 41 °C
30
 Ghardaïa Min 31 °C Max 42 °C
30
Accueil |Culture |

FESTIVAL INTERNATIONAL DE MUSIQUE SYMPHONIQUE

L'Espagne, la Syrie et la Russie en clôture

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le 9e Festival international de musique symphonique a pris fin mercredi soir à l'opéra d' Alger Boualem-Bessaih avec au menu un trio espagnol, une chorale syrienne et un ensemble de chambre de Russie. Représentant l'Espagne à l'édition 2017 de ce festival, le «Trio Fortuny» composé de Marc Heredia Trechs (pianiste), Joel Bardolet Vilaro (violoniste) et de Pau Codina (violoncelliste), la formation a livré une prestation de haute facture en interprétant des classiques de l'opéra espagnol dont «Intermezzo de Goyescas» du compositeur et pianiste Enrique Granados (1867-1916). Sous la direction du chef d'orchestre, Missak Baghboudarian, la chorale de chambre de l'Institut supérieur de musiquede Syrie a, pour sa part, gratifié le public de l'opéra d'Alger d'une brochette de pièces d'opéra classique et de chansons puisées dans le répertoire musical algérien.
Applaudie par un public enthousiaste, la chorale d'une vingtaine de solistes et choristes, a revisité des chansons très connues des Algériens, notamment «Ya rayah», une chanson sur l'exil de l'interprète du chaâbi, Dahmane El Harrachi, arrangée et adaptée à l'opéra par le Syrien Nareg Abadjian. La formation a puisé également dans le répertoire musical universel et moderne en servant des chansons folkloriques ukrainiennes et tziganes ou encore «Blue moon», une chanson écrite en 1934 par le compositeur américain Richard Rodgers. L'ensemble de chambre «Les solistes de Saint-Pétersbourg» a, quant à lui, rendu des extraits d'opéra de grands compositeurs russes dont Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) et Dmitri Chostakovitch (1906-1975).
Fondé en 1987, cet orchestre de 16 instrumentistes à cordes, a également gratifié le public de célèbres pièces d'opéra classique, extraites des oeuvres du célèbre compositeur allemand Mozart et l'Autrichien Béla Batrok. Auparavant, le commissariat du festival a honoré le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en lui décernant un trophée honorifique (un violon), remis en son nom au ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi. Des musiciens, enseignants à l'Institut national supérieur de musique (Insm) et le directeur général de l'Office national des droits d'auteur et droits voisins, Sami Bencheik El Hocine, ont été également honorés. La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit et la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati ont assisté à cette soirée de clôture. Etaient également présents, l'ancien ministre d`Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra et le diplomate algérien et ancien ministre des Affaires étrangères, Lakhdar Brahimi aux côtés des représentants du corps diplomatique accrédités en Algérie. Ouvert le 14 octobre dernier, le 9e Festival international de musique symphonique a réuni pour sa neuvième édition des compositeurs et orchestres symphoniques de 13 pays dont l'Italie invité d'honneur.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha