Prévisions pour le 21 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 46 °C
30
 Laghouat Min 26 °C Max 42 °C
30
 Batna Min 23 °C Max 38 °C
34
 Biskra Min 32 °C Max 45 °C
34
 Tamanrasset Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 31 °C
30
 Alger Min 21 °C Max 31 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 35 °C
30
 Annaba Min 25 °C Max 34 °C
30
 Mascara Min 19 °C Max 34 °C
30
 Ouargla Min 32 °C Max 46 °C
30
 Oran Min 25 °C Max 33 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 41 °C
34
 Tindouf Min 32 °C Max 44 °C
30
 Khenchela Min 23 °C Max 38 °C
30
 Mila Min 23 °C Max 36 °C
30
 Ghardaïa Min 30 °C Max 43 °C
30
Accueil |Culture |

Le commandant Azzedine hôte de "Houna Qassentina"

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le commandant Azzedine hôte de

«Houna Qassentina» a décidé de marquer de son empreinte la commémoration du 1er novembre 1954 en conviant d'une part Nasser Boudiaf aux «Zinzins du café Riche» - rencontre qui a été reportée- et en recevant ce samedi 21 le commandant Azzedine dans le cadre du «Forum constantinois» dont c'est la seconde édition depuis la rentrée. Les promoteurs de «Houna Qassentina» ont été particulièrement sensibles à la venue d'une des figures éminentes de la guerre de Libération nationale en dépit des problèmes de santé récurrents. «Le commandant Azzedine appartient à toute l'Algérie» soutiennent-ils et il est vrai que l'itinéraire militant de Rabah Zerari demeure exemplaire de l'engagement des enfants du peuple dans les rangs du FLN/ALN. L'homme qui rappelle volontiers son statut «d'ouvrier chaudronnier» aura été des combats essentiels pour l'indépendance, notamment dans les rangs du mythique «Commando Ali Khodja», mais aussi en qualité de dirigeant comme membre du Conseil national de la révolution algérienne (Cnra) puis de l'état-major général de l'ALN sous la direction du colonel Boumedieme avant de faire le choix de retourner au combat sur le terrain. Il remettra en place, à ce titre, la fameuse «Zone autonome d'Alger» qui protégera la capitale des violences de l'OAS à laquelle Azzedine et ses compagnons infligeront une défaite historique le 14 mai 1962. Rendez-vous est donc pris cet après-midi, à partir de 13:30 au Palais de la culture Malek Haddad et cerise sur le gâteau le commandant Azzedine sera accompagné de son vieil ami Boukhalfa Amazit, journaliste, scénariste, connu pour ses travaux sur l'histoire de la guerre de Libération nationale.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha